Partagez | 
 

 Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 100

MessageSujet: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    Dim 7 Déc - 20:59


Solveig Rosenbaum

« Make me suffer and love me
with all the intensity you can show me, love.»



Age 21 ans
Race Sorcière


Métier Infirmière à Ste-Mangouste
Habitation Dans un grand manoir, chez son tuteur
Divers Elle n'est pas sûre de pouvoir se contenter d'un amour au singulier, et ceci même si elle est amoureuse de son fiancé. Elle vit sous une fausse identité.

Brume

Comment as-tu rejoint le forum? Je suis co-fondatrice
Veux-tu un lien avec un p.v.? Oui, avec Emmeline Vance.
Est-ce un double compte? Oui. James Potter est ma doublure.
Avatar Amanda Seyfried
Un dernier mot?
Copyright

« Discussions autour d'un thé »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur toi?

Ingrid Rosenfeld ▬ Ceci est mon vrai prénom et mon vrai nom de famille, ceux que je portais à ma naissance. Ils ont été changé lorsque ma famille a décidé d'immigrer en Angleterre de manière illégale et en cachant leur identité. Personne ne le connaît à part quelques membres de la mafia des Potter présente en Grande-Bretagne. C'est eux qui nous ont fourni tous les documents nécessaires pour nous permettre d'arrêter de nous cacher et vivre librement.

Polyglotte ▬ Je parle de nombreuses langues parce que mes parents ont beaucoup bougé avant qu'on s'installe en Angleterre. Je parle allemand et norvégien, ce sont mes deux langues maternelles. Et puis j'ai appris l'anglais dès que la décision fut prise qu'on allait s'installer là-bas. Je le parle parfaitement mais quand je m'énerve ou que je suis sujette à des sentiments intenses, je récupère un accent plus rude des langues nordiques et il m'arrive que je me remette à parler allemande sans m'en rendre compte. Je parle également relativement bien le français, le latin et l'italien que j'ai appris par la suite grâce à un de mes percepteurs.

Je suis triple ▬ Oh y'en a pas deux comme moi et heureusement... Mais je suis quand même triple. Il est facile d'avoir plusieurs côtés en étant métamorphage!
D'un côté, je suis une vraie lady, je respecte les codes de la société en parfaite petite sang-pur, presque docile et parfaite. Je suis capable d'être une parfaite petite femme d'intérieur. Et puis, je montre le plus souvent cette facette-là lorsque je travaille. Je suis une femme douce en soignant les patients de Ste-Mangouste.
Un autre côté de moi est une fille délurée, audacieuse et aventurière. Libertine et un peu folle, j'adore jouer aux cartes et avec les gens. Oui, oui, avec les deux de la même manière! En général, celle-ci a les cheveux verts ou bleus et une cicatrice sur la joue histoire que vraiment personne ne me reconnaisse.
Et la dernière face que l'on peut voir de moi, c'est une face un peu entre les deux, celle que je suis vraiment dans le fond. Une parfaite sang-pur dans ses pensées et un peu trop délurée dans ces actes. Je peux être comme ça avec les gens dont je suis proche et à qui je n'ai pas vraiment besoin de cacher des choses.

Que penses-tu des guildes? En as-tu rejoint une?

Mmh, ça dépend de laquelle on parle. La seule guilde qui vaille la peine d'en parler est celle des Walburies, c'est d'ailleurs la première des guildes et donc la seule vraie guilde. Entre les nuts qui veulent l'intégration de tout le monde et celle des Immu qui veulent que rien ne change... autant dire qu'elles sont inutiles. Je suis une fervente adepte des Wallies... même si tout n'est pas parfait chez eux non plus. La tradition et la hiérarchie de sang est à remettre en place, cela ne fait aucun doute. Par contre, un minimum d'évolution ne peut pas être que négative, par exemple, les femmes devraient avoir une meilleure place dans leur société si parfaite.

Que penses-tu de l'intégration des autres races dans le monde magique? Et des cracmols et des moldus?

Ceci est complètement ridicule! Il faut bien le dire. Les moldus doivent rester exclus de notre société, ils ne sont pas digne d'en faire partie. Les cracmols doivent être rejeté de notre monde et retourner dans le monde moldu, c'est uniquement à celui-là qu'ils appartiennent. Pour le reste des créatures, elles ne méritent pas non plus un statut. Les gobelins ont déjà bien trop de pouvoir avec la gestion de Gringotts qui devrait leur être retirée. Les vampires devraient retourner dans leur monde de la nuit et devraient être chassé. Les loups-garous peuvent être utiles dans certains cas... mais de là à les intégrer, je ne pense pas. Et les harpies devraient être chassée à nouveau! Ça c'est ce que je pense au plus profond de moi, mais ce n'est pas forcèment ce que je montre dans ma vie de tous les jours. Oh, je ne mens pas non plus complètement, mais je ne me lance que très rarement dans la polémique de l'intégration et dit le plus souvent que cela ne m'intéresse pas.

Que ferais-tu si tu rencontrais un troll des montagnes sur ton chemin?

Que ferais un troll des montagnes sur ma route? Je suis une lady, enfin presque. Ce que je ferais dépendrait de la situation. S'ils m'attaquent, je le tuerais sans ciller et en me battant bec et ongles. S'il est juste là sans rien faire, je passerais mon chemin, je n'ai franchement pas de temps à accorder à une créature aussi stupide et puante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 100

MessageSujet: Re: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    Dim 7 Déc - 20:59


Histoire

« La vie ne fait pas de cadeaux.
Alors jouis en jusqu'à ton dernier souffle. »
Je suis née au Danemark, le 13 janvier 1964 dans une petite maison qui ressemblait plus à une ruine tout proche de la frontière avec la Suède. Et pourtant je suis Allemande mais mes parents étaient en fuite depuis déjà une vingtaine d'années. Ils étaient passé par tous les pays du Nord de l'Europe et avait même fait un long séjour à travers la Russie où des amis les avaient caché. Pourquoi en fuite? Ils avaient collaboré étroitement avec le régime nazi et de manière ostentatoire ce qui fit qu'ils furent pris en chasse dès que la guerre fut finie et que les autorités commencèrent à arrêter ceux qui avaient participer aux différents massacres. Je sais que mon grand-père y avait vite adhéré et étant médecin, il avait travaillé dans les camps pour étudier les cobayes qu'on mettait à sa disposition et devait repérer les sorciers pour les tuer avant toute tentative de fuite ainsi que protéger les différents camps par la magie. Mon père y est entré jeune, à 19 ans et il a été formé par son père à la médecine et aux expérimentations pendant douze années avant que le régime ne chute en 1945. La médicomagie avait toujours été dans la famille. Sa mère y était entrée jeune également, a à peine 17 ans, mais je n'ai jamais su ce qu'elle faisait avec eux. Et donc, avec la chute du régime d'Hitler en 1945 sonna le glas de la fin de leur popularité et de leur pouvoir. Ils se cachèrent d'abord en Allemagne faisant profil bas, mais il s'avéra très vite qu'il serait impossible d'y rester, ils prirent donc la fuite avec un petit groupe de sorciers en 1946. Enfin, ça c'est l'histoire de mes parents, mais il faut dire qu'elle m'a marquée... on pourrait presque dire au fer rouge.

Leurs années de fuite ne m'ont jamais été vraiment racontée, je sais juste que je suis née au Danemark, plutôt tardivement car ma mère était déjà âgée de 39 ans et mon père de 50 ans. Gerahrt et Kirsten Rosenfeld ont donné naissance à la petite Ingrid, un bébé blond comme les blés et qui est vite devenu très calme vu la vie qu'eux tous menait. À partir de là, ils ont quitté le petit groupe qui restait soudé depuis le début de la fuite et sont restés seul avec moi. Il était plus facile de passer inaperçu lorsqu'on était juste un couple avec un enfant. Ils ont dû apprendre à s'intégrer en partie au monde moldu pour éviter de se faire prendre et à changer d'apparence et de nom régulièrement. Ils ont été de grands adeptes du polynectar au début et puis ils ont appris à également utilsé les artifices et les postiches propre aux moldus. Ils se sont installés avec moi en Norvège lorsque j'ai eu deux ans, dans une ville nommée Bergen, la deuxième plus grande ville du pays. Ils s'étaient rendu compte qu'une grande ville avait moins de chance de les reconnaître qu'un petit village où tout le monde connaissait votre visage. On a vécu paisiblement jusqu'à mes 6 ans en Norvège et puis les sorciers ont retrouvé notre trace, il a fallu repartir. Pour moi, ça ne changeait rien, je n'avais pas d'amis car je ne voyais jamais d'enfants de mon âge, on disait que j'étais malade et donc soignée et éduquée à la maison. Parti une nouvelle fois sur les routes, mes parents décidèrent que les fuites ce serait bientôt fini. Il fallait trouver une solution. Nous sommes partis pour la France où mes parents avaient un ami chirurgien qui leur devait un service. Mon pères subit trois opérations de chirurgie esthéthique pour changer quelque peu son visage et se balafra la joue pour rendre ses traits encore plus différents. Pour ma mère qui était moins connue, il fut décidé qu'elle subirait également quelques opérations mais moins important, on lui refit le nez et un remodelage du menton, ce fut tout. Et elle devint définitivement brune. Pour ma part, rien besoin de changer, je changeais à volonté... métamorphage, ce don était très pratique depuis que mes parents avaient découvert que je le possédais.`

C'est à partir de ce moment-là que notre vie changea. Ils avaient tous les deux décidés d'enfin faire quelque chose pour qu'on puisse s'installer quelque part de manière durable. Ils avaient enfin réaliser qu'on ne pourrait jamais retourner en Allemagne. Ils décidèrent de tenter leur chance en Angleterre mais pour cela, il nous faudrait des faux papiers aussi vrai que des vrais! Surtout qu'ils voulaient m'envoyer à Poudlard pour que j'y reçoive une parfaite éducation de sorcellerie. Ils contactèrent à l'aide de connaissances une famille mafieuse, les Potter. Il fallut un an à mes parents pour récupérer l'argent laissé par eux et leur famille à travers l'Europe, il fallait bien cela pour pouvoir payer le prix exorbitant pour avoir de nouvelles identités ainsi que de pouvoir vivre relativement confortablement en arrivant. Les Potter furent d'une grande aide, ils nous fournirent une identité allemande au-dessus de tout soupçon. Une famille de sang-pur presque éteinte. Allemande parce que mon père avait du mal à camoufler son accent et ma mère également. Ils devinrent Gerard et Liselotte (dites Lisa) Rosenfeld. Moi? Je choisis Solveig parce que l'une de mes perceptrices en Norvège que j'avais bien aimée portait ce prénom et que je l'avais toujours adoré. On put finalement emmenagé en Angleterre peu après que j'ai fêté mes huit ans. Mes parents avaient acheté à travers les Potter un joli petit cottage tout proche de Londres et mon père s'était fait engager à Ste-Mangouste en tant que médicomage. La vie commençait enfin à prendre une tournure normale. On fut lentement mais sûrement inséré dans le cercle des sang-purs de Grande-Bretagne. Il fallut montrer patte blanche, être parfait, mais petit à petit ils surent s'y faire accepter. Le fait qu'ils aient une fille bien sous tout rapport aidèrent. Je fus introduite dans ce monde par la fille des Potter, Daenerys qui avait 5 ans de plus que moi. Elle était du genre parfaite et en parfait petit caméléon, je me calquais autant que possible sur cette fille que j'ai vite admiré. De plus, on était toutes les deux métamorphages, ce qui était plutôt cool.

Mon éducation a été plutôt particulière, on peut le dire. Je n'ai jamais vraiment reçu d'amour comme je l'ai pu le voir dans d'autres familles par la suite. Mes parents ont toujours été extrêmement strict et il arrivait à mon père de me donner des coups de canne lorsque je ne suivais pas les règles ou lorsque je n'étais pas parfaite. Et puis lorsqu'on est arrivé en Angleterre, les leçons devinrent bien plus intense. En plus de mes cours à domicile, j'avais des cours avec mon père sur l'anatomie humaine et animale et puis il m'apprenait les meilleurs moyens de torture et de ce qu'on pouvait faire comme recherche sur le genre humain. Ce n'était pas les premières fois qu'il m'en parlait, mais c'était la première fois que j'avais de vrais cours et que je passais de longues heures seule avec mon père. Il s'avéra qu'il n'était pas vraiment gentil et que ceci est bel et bien un euphémisme! Si je n'avais pas la bonne réponse, je me faisais frapper. Jamais au visage, jamais sur les bras, jamais sur des parties du corps visibles. Je crois que mon père devenait un peu fou, mais juste avec moi. À dix ans, j'eus des cours plus poussé sur la torture et la douleur, je devais être capable selon lui de résister à la torture au cas où je me faisais prendre par le gouvernement allemand. Alors des tests fut fait sur moi... Des sortilèges de douleurs, le doloris à petites doses et d'autres. Des potions qui me rendaient malade. Et puis des coups plus violents avec sa canne principalement pour le cas où je serais prise par des moldus, mais il le fit également avec des lames. Ma mère n'était pas au courant de tout ce qui se passait et je devais garder le secret absolu sur ce qui se passait durant ces "cours". Le pire arriva quand j'eus treize ans. Il me brûla au fer rouge à l'intérieur de la cuisse droite, une croix d'environ cinq centimètre de diamètre. J'ai sincèrement cru que j'allais mourir tellement la douleur a été intense ce jour-là. Ce fut heureusement la dernière séance que je du subir. Mes parents moururent tous les deux dans un accident ridicule, un accident en Irlande, ils ont été dévoré par un dragon échappé d'une réserve, un magnifique Vert Gallois... J'ai honte de mon corps, même si je ne le montre presque jamais. J'ai des cicatrices sur les cuisses et le bas du dos, cicatrices que je cache la plupart du temps grâce à mon don.

Revenons à mon histoire. À 11 ans, j'ai reçu ma lettre pour Poudlard, j'y avais été inscrite dès notre arrivée en Grande-Bretagne. Encore une fois les jumelles Potter m'ont donné un coup de main, on se voyait régulièrement malgré notre différence d'âge et j'ai encore eu tendance à me calquer sur elles, mais plus sur Dae quand même. Lors de la répartition, j'ai été envoyée à Serdaigle car j'étais intelligente et travailleuse. Ces deux points étaient vrais, même si je n'étais heureusement pas que ça. Mes parents en furent fier et il fut évidemment décidé que j'étudierais les branches me permettant de devenir médicomage par la suite. Les années se passèrent tranquillement, je m'y fis des amis, des ennemis... je dois dire que j'avais pas mal d'ennemis parce que j'étais manipulatrice et langue de vipère. Mon dada? Manipuler les mecs pour leur faire faire mes quatre volontés. Ça j'ai adoré. À 13 ans, mes parents moururent durant les vacances d'été et je fus prise en charge par un de leur ami qui travaillait également à Ste-Mangouste, un sang pur. Je restais durant toute l'année à Poudlard et ne rentrait que pour les vacances d'été. En troisième année, on me déclara que j'étais maintenant en couple avec un certain Godric, un idiot de ma maison qui avait un an de plus que moi. Non mais quelle histoire! Officiellement, nous étions ensemble. La réalité? Et bien elle était différente. Je ne l'aimais pas et je n'aimais pas l'idée qu'on me force la main, même si j'avais été formé pour cela... Une parfaite sang-pur devait accepter le mariage et c'était tout. Ce ne fut pas mon cas... Je ne voulais pas épouser cet idiot! Alors je l'ai évité autant que possible, et puis pour bien lui montrer que je ne voulais pas de lui, j'ai dragué d'autres personnes devant lui. Sa réaction a été plutôt inattendue... En fait, je m'attendais à ce qu'il veuille rompre notre couple fictif. Mais non. À la place de cela, il vint me voir et m'annonça clairement que je n'avais purement et simplement plus le droit de voir d'autres gens maintenant que notre couple était officiel. Je fus outrée et en même temps, est-ce que j'avais vraiment le choix? Il fut sur mon dos à partir de ce moment et du coup, impossible de draguer, les mecs m'évitaient vu que mon soit disant petit ami était toujours dans les parages. Mais il faut avouer... qu'à force... après beaucoup d'énervements et de crises de ma part... et bien... j'ai fini par l'apprécier. Pour finir, en cinquième année notre couple fut officiel et officieux, enfin on sortait vraiment ensemble quoi. Ça me plaisait et en même temps, ça m'agaçait régulièrement. Je l'aimais, c'était pas le problème, mais j'avais toujours l'impression qu'il y avait milles autres choses à vivre. Mais bon, on a quand même réussi à rester ensemble malgré le fait qu'on ait des hauts et des très bas ensemble. En cinquième, il y eut également les BUSEs, je m'en sortais plutôt bien et je pus choisir les branches que je souhaitais pour aller dans le monde médical. Les deux dernières années se passèrent plutôt paisiblement et il fut déjà temps des ASPICs que je réussis plutôt bien aussi. Il faut aussi noter que ma dernière année, je la passais sans mon "petit ami" qui avait lui déjà fini Poudlard. Il me fit surveiller par certains de ses proches et je me rendis compte qu'en fait... il me manquait un peu quand même!

À ma sortie de Poudlard? J'ai été engagée comme aide-soignante à Ste-Mangouste et puis j'ai retrouvé Godric... pour mon plus grand bonheur et mon plus grand malheur, mes sentiments restaient mitigés sur cette idée de mariage. Je me suis rendu compte que j'aimais Godric, mais n'aimer que lui? Je n'étais pas sûre. Mais bon, je n'avais pas vraiment le choix de toute façon. Je me concentrai un peu sur mon travail, je voulais devenir infirmière. Être médicomage ne m'intéressait pas. Et puis un jour, mon petit ami m'emmena à une réunion, une réunion de la guilde de Walburies. Sang-pur et très typique dans nos idées, j'y adhérai tout de suite et Godric fut mon "parrain" en quelque sorte. C'est avec lui que je fis mes premières missions. Mon don ravit les membres de la guilde, cela me rendait utile à la cause. Le reste de ma vie? Je vis toujours chez mon tuteur mais je sais que ça ne durera pas. Je voulais me prendre un appartement mais mon tuteur et Godric s'y sont fermement opposé. Pour une fois, j'ai suivi les règles, parce que parfois il faut savoir s'incliner malheureusement. Pour le moment, j'ai une vie qui me plaît! Je m'investis dans la guilde et puis je fais un boulot qui me plaît plus ou moins. Oh je suis pas fanatique de mon job, mais c'est sympa, surtout depuis que je peux un peu torturer une collègue et surtout la regarder perdre l'esprit! Sinon et bien je m'attends un peu à une demande en mariage prochainement... enfin j'en sais rien, mais il va bien falloir passer par là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 3293
Age : 23

MessageSujet: Re: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    Ven 12 Déc - 16:41

Hop, hop ♥

Rebienvenue ma belle (Ouais moi je te souhaite la bienvenue même s'il y a pas de raison de le faire ) Godric arrive bientôt promis ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    Ven 12 Déc - 18:42

Bienvenue avec ce nouveau personnage Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 23

MessageSujet: Re: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    Sam 13 Déc - 14:51

Etant donné que tu as finis ta fiche ma puce, je me permet de ta valider, car elle est toute belle, sans rien à reprendre Et le truc chouette c'est que je n'ai même pas à te dire de passer par les listings, car tu le sais déjà ♥


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!    

Revenir en haut Aller en bas
 

Solveig Rosenbaum • Garce un jour, garce toujours!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Chocolat un jour, Chocolat toujours | PV Alyss|
» Scout un jour, Scout toujours !
» Gaffeuse un jour, gaffeuse toujours ! (Libre)
» Neiges un jour, neige toujours. [Pv: Ledha]
» Boursouf un jour, Boursouf toujours ! [Donald & Irving]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Gestion du personnage
 :: Fiche de présentation :: Fiches Validées
-
Sauter vers: