Partagez | 
 

 [Codage] Mise en page rp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: [Codage] Mise en page rp.    Dim 7 Déc - 22:51

ϟ Titre


Qui cum venisset ob haec festinatis itineribus Antiochiam, praestrictis palatii ianuis, contempto Caesare, quem videri decuerat, ad praetorium cum pompa sollemni perrexit morbosque diu causatus nec regiam introiit nec processit in publicum, sed abditus multa in eius moliebatur exitium addens quaedam relationibus supervacua, quas subinde dimittebat ad principem.

Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati.

Quapropter a natura mihi videtur potius quam ab indigentia orta amicitia, applicatione magis animi cum quodam sensu amandi quam cogitatione quantum illa res utilitatis esset habitura. Quod quidem quale sit, etiam in bestiis quibusdam animadverti potest, quae ex se natos ita amant ad quoddam tempus et ab eis ita amantur ut facile earum sensus appareat. Quod in homine multo est evidentius, primum ex ea caritate quae est inter natos et parentes, quae dirimi nisi detestabili scelere non potest; deinde cum similis sensus exstitit amoris, si aliquem nacti sumus cuius cum moribus et natura congruamus, quod in eo quasi lumen aliquod probitatis et virtutis perspicere videamur.

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium Mopsi, quem a conmilitio Argonautarum cum aureo vellere direpto redirent, errore abstractum delatumque ad Africae litus mors repentina consumpsit, et ex eo cespite punico tecti manes eius heroici dolorum varietati medentur plerumque sospitales.



Code:
<center><div style="width:600px; background-color:#201C1C; text-align:justify; padding-right:10px; padding-left:10px; border-right: solid 5px #6E1F1F; border-left: solid 5px #6E1F1F; color:#575252; font-size:11px; font-family:verdana; line-height:95%;"><img src="http://25.media.tumblr.com/af2b98beb69087d62c6fdd547e7dfefa/tumblr_mon5f9a9Qn1rg2su3o1_500.gif" style="float: left; padding-right :5px; width:200px;" /><link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Advent+Pro' rel='stylesheet' type='text/css' /><div style="font-size:30px; padding-top:10px; font-family:‘Metrophobic’;">ϟ Titre</div>

Qui cum venisset ob haec festinatis itineribus Antiochiam, praestrictis palatii ianuis, contempto Caesare, quem videri decuerat, ad praetorium cum pompa sollemni perrexit morbosque diu causatus nec regiam introiit nec processit in publicum, sed abditus multa in eius moliebatur exitium addens quaedam relationibus supervacua, quas subinde dimittebat ad principem.

Alios autem dicere aiunt multo etiam inhumanius (quem locum breviter paulo ante perstrinxi) praesidii adiumentique causa, non benevolentiae neque caritatis, amicitias esse expetendas; itaque, ut quisque minimum firmitatis haberet minimumque virium, ita amicitias appetere maxime; ex eo fieri ut mulierculae magis amicitiarum praesidia quaerant quam viri et inopes quam opulenti et calamitosi quam ii qui putentur beati.

Quapropter a natura mihi videtur potius quam ab indigentia orta amicitia, applicatione magis animi cum quodam sensu amandi quam cogitatione quantum illa res utilitatis esset habitura. Quod quidem quale sit, etiam in bestiis quibusdam animadverti potest, quae ex se natos ita amant ad quoddam tempus et ab eis ita amantur ut facile earum sensus appareat. Quod in homine multo est evidentius, primum ex ea caritate quae est inter natos et parentes, quae dirimi nisi detestabili scelere non potest; deinde cum similis sensus exstitit amoris, si aliquem nacti sumus cuius cum moribus et natura congruamus, quod in eo quasi lumen aliquod probitatis et virtutis perspicere videamur.

Post quorum necem nihilo lenius ferociens Gallus ut leo cadaveribus pastus multa huius modi scrutabatur. quae singula narrare non refert, me professione modum, quod evitandum est, excedamus.

Ciliciam vero, quae Cydno amni exultat, Tarsus nobilitat, urbs perspicabilis hanc condidisse Perseus memoratur, Iovis filius et Danaes, vel certe ex Aethiopia profectus Sandan quidam nomine vir opulentus et nobilis et Anazarbus auctoris vocabulum referens, et Mopsuestia vatis illius domicilium Mopsi, quem a conmilitio Argonautarum cum aureo vellere direpto redirent, errore abstractum delatumque ad Africae litus mors repentina consumpsit, et ex eo cespite punico tecti manes eius heroici dolorum varietati medentur plerumque sospitales.<br><br>
</center>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: [Codage] Mise en page rp.    Dim 7 Déc - 22:51

En retard. Je suis en retard, ce n'est pas un simple fait, c'est une affreuse, atroce réalité. Sous le regard médusé des petits compagnons de Marlènes je fais voler mes chaussures à travers la pièce d'un accio un peu trop brusque. L'une passe à travers la fenêtre, la seconde préfère s'attaquer à moi. Prendre une chaussure dans le visage, ce n'est pas ce que j'escomptais pour arriver à l'heure à mon rendez-vous. Je l'enfile tout en me dirigeant à cloche pied vers la fenêtre voir si sa sœur n'a blessé personne et surtout si je peux la récupérer. Elle est bel et bien là et - merlin merci - il n'y a pas de mort. « Accio chaussure ! Comme une fusée, elle fuse à toute vitesse devenant un OVI très dangereux. Je fais un bond sur le côté évitant de me faire de nouveau frapper. Super, j'ai mes chaussures, maintenant, je dois me coiffer. L'heure, il est quelle heure. Non, c'est pas vrai... J'ai déjà cinq bonnes minutes de retard. Pas le temps pour se coiffer, ni même changer une énième fois ma tenue. Je cours, me saisis de mon sac au passage, je claque la porte et dévale les escaliers à toute vitesse. À peine sortie de l'immeuble que je me transplane.

Le zoo n'est pas bien loin, mais j'ai bien six, bon plutôt huit, mais disons six minutes de retard. Les joues rougis par l'effort, le souffle court et une coiffure digne de méduse ne me donnent pas étrangement l'impression que je suis une femme superbe, sûre de moi et qui est prête à séduire. Je sais. On avait dit qu'on recommençait tout à zéro, mais cela ne voulait pas dire que je le voulais deux fois plus dans mon lit. Enfin, comme petit ami. Dans mon lit, ça sera plus tard. Beaucoup plus tard. Ou pas si beaucoup plus tard. Mes hormones bouillonnent depuis qu'on s'est décidé à se revoir depuis mon retour d'Egypte. Je ne sais pas si c'est l'été ou bien l'idée que ce soit ma dernière année à l'université est que de toute ma vie, je n'ai eu que deux petits amis qui se sont révélés être des pures catastrophes. Entre McCamlhan et Rogue, je ne sais pas à qui décerné la palme du pire petit ami. Ou bien il y a quelque chose dans l'air. Peut-être. Une chose est sûre, quelque chose fait que mes hormones ont décidé de danser la samba, quitte à faire de moi une fille dépravée.


Code:
<blockquote><div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px;">En retard. Je suis en retard, ce n'est pas un simple fait, c'est une affreuse, atroce réalité. Sous le regard médusé des petits compagnons de Marlènes je fais voler mes chaussures à travers la pièce d'un accio un peu trop brusque. L'une passe à travers la fenêtre, la seconde préfère s'attaquer à moi. Prendre une chaussure dans le visage, ce n'est pas ce que j'escomptais pour arriver à l'heure à mon rendez-vous. Je l'enfile tout en me dirigeant à cloche pied vers la fenêtre voir si sa sœur n'a blessé personne et surtout si je peux la récupérer. Elle est bel et bien là et - merlin merci - il n'y a pas de mort. « [color=indianred]Accio chaussure ! [/color] Comme une fusée, elle fuse à toute vitesse devenant un OVI très dangereux. Je fais un bond sur le côté évitant de me faire de nouveau frapper. Super, j'ai mes chaussures, maintenant, je dois me coiffer. L'heure, il est quelle heure. Non, c'est pas vrai... J'ai déjà cinq bonnes minutes de retard. Pas le temps pour se coiffer, ni même changer une énième fois ma tenue. Je cours, me saisis de mon sac au passage, je claque la porte et dévale les escaliers à toute vitesse. À peine sortie de l'immeuble que je me transplane.</div>
<div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px;">Le zoo n'est pas bien loin, mais j'ai bien six, bon plutôt huit, mais disons six minutes de retard. Les joues rougis par l'effort, le souffle court et une coiffure digne de méduse ne me donnent pas étrangement l'impression que je suis une femme superbe, sûre de moi et qui est prête à séduire. Je sais. On avait dit qu'on recommençait tout à zéro, mais cela ne voulait pas dire que je le voulais deux fois plus dans mon lit. Enfin, comme petit ami. Dans mon lit, ça sera plus tard. Beaucoup plus tard. Ou pas si beaucoup plus tard. Mes hormones bouillonnent depuis qu'on s'est décidé à se revoir depuis mon retour d'Egypte. Je ne sais pas si c'est l'été ou bien l'idée que ce soit ma dernière année à l'université est que de toute ma vie, je n'ai eu que deux petits amis qui se sont révélés être des pures catastrophes. Entre McCamlhan et Rogue, je ne sais pas à qui décerné la palme du pire petit ami. Ou bien il y a quelque chose dans l'air. Peut-être. Une chose est sûre, quelque chose fait que mes hormones ont décidé de danser la samba, quitte à faire de moi une fille dépravée.</div>
</blockquote>


Pour rajouter un paragraphe

Code:
<div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px;">Le zoo n'est pas bien loin, mais j'ai bien six, bon plutôt huit, mais disons six minutes de retard. Les joues rougis par l'effort, le souffle court et une coiffure digne de méduse ne me donnent pas étrangement l'impression que je suis une femme superbe, sûre de moi et qui est prête à séduire. Je sais. On avait dit qu'on recommençait tout à zéro, mais cela ne voulait pas dire que je le voulais deux fois plus dans mon lit. Enfin, comme petit ami. Dans mon lit, ça sera plus tard. Beaucoup plus tard. Ou pas si beaucoup plus tard. Mes hormones bouillonnent depuis qu'on s'est décidé à se revoir depuis mon retour d'Egypte. Je ne sais pas si c'est l'été ou bien l'idée que ce soit ma dernière année à l'université est que de toute ma vie, je n'ai eu que deux petits amis qui se sont révélés être des pures catastrophes. Entre McCamlhan et Rogue, je ne sais pas à qui décerné la palme du pire petit ami. Ou bien il y a quelque chose dans l'air. Peut-être. Une chose est sûre, quelque chose fait que mes hormones ont décidé de danser la samba, quitte à faire de moi une fille dépravée.</div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: [Codage] Mise en page rp.    Dim 7 Déc - 22:51





« C'est étrange d'avoir mis un arbre tueur en plein parc tout de même... »

Lily, douze ans.


Lily avait depuis toujours été considérée comme une bonne sorcière. Par bonne sorcière les gens entendaient souvent quelqu'un de sérieux, charmant, plutôt doué en magie. Bref, une bonne sorcière. Est-ce l'arrivée de la guerre ou bien le fait qu'elle est quittée Poudlard qui a changé la donne ? Elle ne peut le dire, tout ce qu'elle peut affirmer c'est qu'il semble avoir un étrange acharnement du destin sur sa personne ou qu'elle soit maudite. Envoyée sur la trace de rune ancienne afin de faire ses preuves, elle eut le malheur de réveiller les morts. Des inquisiteurs pour être exacte. Maudits qui plus est et qui ont décidé de se venger sur elle en lui faisant subir mille sévices avant de la brûler vive pour le bien de son âme. La théorie de l'âme n'étant pas vraiment prouvé scientifiquement, après tout elle n'a pas l'impression d'entendre quelque chose bouger quand elle secoue son corps, elle ne se soucie pas vraiment de son salut. Par contre de son corps et bien... si elle peut éviter d'être torturer cela serait un véritable plus. Sa première pensée fut bien entendu de jeter un sort, elle est une sorcière, autant faire usage de sa baguette. Malheureusement... Il semble qu'ils soient imperméable à la magie. Et oui. Ce qui rend la tâche bien plus ardue et qui l'entraîne tout naturellement vers la... fuite.

La tête en bas, balancée de gauche à droite par un arbre qui ne sait pas vraiment quoi faire d'elle. « Bien... Tu sais, je ne suis pas du genre à faire des câlins aux arbres, mais si tu manques d'affection on peut trouver une solution toi et moi. » En guise de réponse l'arbre se contente de la balancer. La rouquine pousse un grognement peu gracieux, cherchant du regard une solution. Il existe des situations plus confortables que celle-ci. Si au moins quelqu'un pouvait venir la sauver...


Code:
<link href='http://fonts.googleapis.com/css?family=Playfair+Display' rel='stylesheet' type='text/css'>
<center><img src="https://33.media.tumblr.com/ad067889b52807b6972de0bbe9b1fc39/tumblr_nc4f2jU7sM1r5wq9uo1_500.gif"  style="border: solid 1px indianred; padding: 2px;" /><br/><br/>
<div style=" padding-right: 50px; padding-left: 50px; text-align:center;  letter-spacing: 1px; text-indent: 10px; text-transform: uppercase; font-family: 'Playfair Display', serif; font-size:8px; width: 550px;">« C'est étrange d'avoir mis un arbre tueur en plein parc tout de même... »</div></center>
[right]— <i>Blabla.</i>[/right]

<center><div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px; width: 550px;">Paragraphe 1</div>
<div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px; width: 550px;">Paragraphe 2 </div>
</center>

Pour rajouter un paragraphe :

Code:
<div style="text-indent:1cm; text-align: justify; line-height: 16px; width: 550px;">Blablabla</div>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Codage] Mise en page rp.    

Revenir en haut Aller en bas
 

[Codage] Mise en page rp.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» J'ai besoin d'aide pour faire de jolie mise en page...
» Tutoriel Mise en Page Twitter
» Mise en page, codage
» Libre service de codes (mises en page RP)
» Fiches de RP / Liens [Aide & Libre Service]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Le Salon
 :: L'Atelier :: Libre Service
-
Sauter vers: