Partagez | 
 

 Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Mer 10 Déc - 19:32


Evangeline Rosa Darcy

« La mode n'est ni morale, ni amorale ;
mais elle est faite pour remonter le moral »



Age 25 ans
Race Sorcière née moldue


Métier Couturière - Créatrice de mode
Habitation Duplex dans le Londres moldu
Divers Un tatouage dragon sur l'épaule droite

Delphlys

Comment as-tu rejoint le forum? Par l'équipe du forum ;)
Veux-tu un lien avec un p.v.? S'il en manque pourquoi pas mais je n'ai pas d'idées particulieres
Est-ce un double compte? Nope
Avatar Jessica Stam
Un dernier mot? Peace and Love
Copyright

« Discussions autour d'un thé »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur toi?

No baby. Je n’oublierai jamais ce jour. J’ai fait beaucoup beaucoup de conneries dans ma vie, bien plus que vous ne pourrez l’imaginer, et je ne m’en cache pas vraiment. Pourtant, cet événement demeure un secret que je ne partage avec personne. Vomissement, retard, gros appétit... Le test était positif. Je me suis donnée quelques jours de congés pour plier bagages et m’éloigner de Londres pour me rendre à Glasgow. Je ne voulais pas de cet enfant. Je n’étais pas faite pour être mère. Et puis le père... Un coup comme ça. Je ne me rappelle plus de son prénom et c'est à peine si je le reconnaîtrai si je le croisais dans la rue. En deux jours, l’affaire était terminée dans un centre moldu, anonymement. Personne ne devrait être au courant. Je me sens comme soulagée d’un poids et pourtant, au fond, je culpabilise.

Doigts de fées. Quand je voyais ma mère redonner vie à mes doudous, j’étais fascinée, j’adorais l’observer recoudre le vendre de Jojo, mon lapin roux, ou encore ma Jelly, une poupée de chiffon. Lassée de l’observer, je me suis lancée moi même dans la couture. Au premier essai, j’ai fini en pleurs devant la mère en montrant mon œuvre. Et encore une fois, elle a réussi à réparer les dégâts en me promettant de m’apprendre. Évidemment, j’étais très très maladroite au début, mais au fil du temps j’ai réussi à recoudre correctement mes affaires. Plus tard, quand j’eus quinze ans, ma mère m’offrit une machine à coudre et dès lors, mon esprit se lit à bouillonner. Je débordais d’idée et c’est alors que commença ma phase de création. Une jupe noire toute simple, un pull tricoté (oui je me suis mise au tricot aussi). A force de m’entrainer j’ai réussi à créer des vêtements de plus en plus complexes, des chemisiers cintrés, mais aussi des tissus divers comme le coton mais aussi la soie. Je me suis essentiellement concentrée sur des matières moldues jusqu’a mes dix-sept ans. Et puis, lors d’une sortie a Pré-Au-Lard, j’ai trouvé des tissus sorciers comme la soie de veracrasse (il ne faut pas se fier à leur aspect déplaisant, leur soie est d’excellente qualité) ou encore de la peau de Dragon (il me faut une aiguille spéciale et c’est tres complexe à manier mais après plusieurs efforts, j’y suis arrivée). Maintenant, c’est mon métier et, sans vouloir le vanter, je crois que je suis l’une des meilleures de Londres.

Que penses-tu des guildes? En as-tu rejoint une?

Non. Enfin oui, disons que je suis une immu. La politique, très peu pour moi ! Cependant, en voyant ces deux guildes se faire littéralement la guerre... Pourquoi vouloir s’enfoncer dans les conflits et la mort alors qu’on pourrait tous vivre en paix ? Je prêche la paix. Je sais qu’on peut trouver un compromis à condition de faire quelques concessions chacun de son côté. Il faut mettre de l'eau dans son vin comme dirait mon grand-père. Je n’aime pas la violence, j’en ai trop vu dans mon enfance et la moindre petite clique me fout en rogne. Et même au niveau des sortilèges... D’ailleurs j’étais particulièrement mauvaise en défense contre les forces du mal.

Que penses-tu de l'intégration des autres races dans le monde magique? Et des cracmols et des moldus?
Etant née moldu on pourrait croire que je suis pour l’intégration... Et pourtant ! J’ai lu tellement de livres sur les harpies, les vampires, les véléanes. Mais ces créatures me font peur. Les voir côtoyer librement notre société... Je crois que je ne suis pas prête pour cela. Et pour ce qui est des moldus, je pense qu’il est encore tôt pour qu’ils apprennent notre existence. Le monde n’est pas encore prêt à entendre parler de magie. De vraie magie. Le temps de la grande révélation viendra... Mais pas maintenant.

Que ferais-tu si tu rencontrais un troll des montagnes sur ton chemin?

J’ai été repartie a Serdaigle alors le courage et moi... Je crois que je mettrai le plus de distance entre nous. Soit je transplane s’il se trouve sur ma route de vacances, soit,si j’ai un objectif derrière (genre récupérer un truc dans sa taverne), je tente quelques sortilèges en restant prudente et si je vois que ça ne marche pas je m’enfuis. Ouî pas très glorieux mais que voulez-vous...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Mer 10 Déc - 19:38


Histoire

« le 10 décembre, à Londres »

Un petit air de musique emplit le studio, perçant à travers le doux crépitement du feu, brûlant dans l’âtre de la cheminée. Cette mélodie est loin d’être inconnue, en tout cas dans le monde moldu : Shake Your Foundations du groupe AC/DC. Bon soit, l’album ne fut pas très bien reçu par les fan du groupe à cause de sa production mais cela n’a pas empêché la radio de diffuser en boucle certaines de leurs chansons et Shake Your Fondations en fait partie. Evangeline l’a dans la tête depuis ce matin et comme elle travaille toujours en sifflotant ou chantonnant, cette musique s’est naturellement imposée. Elle est en train de coudre les finitions de sa dernière commande, une robe de soirée noire, incrustée de perles de sirènes et brodée de dentelle. Apres quelques tours d’aiguille, la blonde place le fil entre ses dents et le coupa. Un tour de baguette pour couper l’excédant et voilà son œuvre achevée. Soupirant de satisfaction, elle leva la robe pour l’observer sous toutes les coutures... Parfaite.

Soigneusement, elle la plia et l’enroula d’un papier de soie avant de la ranger dans un carton blanc serti d’un ruban rouge. D’un doigt, elle caressa le nom de sa boutique : chez Eva. Tout en simplicité, comme elle. Elle en rêvait depuis dix ans. Cela faisait quelques mois qu’elle était installée mais grâce au patronage de Madame Guipiure, son ancienne chef, Evangeline a su se faire un nom. Tirant une cigarette de son étui en métal, la jeune femme parti s’installer sur le rebord de la fenêtre, laissant le froid s’infiltrer dans la pièce par la même occasion. Elle eut un léger frisson mais malgré le froid, elle glissa la cigarette entre ses lèvres et l’alluma d’un coût de baguette.

Ha, la douce odeur du tabac. Elle a toujours baigné de cette atmosphère enfumée. Avec des parents hippies ce n’est pas tellement étonnant, d’ailleurs sa mère n’a sûrement pas arrêté quand elle était enceinte. Elle a toujours vécu dans cette ambiance un peu psychédélique mais également violente. Mais les hippies ne sont-il pas partisans de la non-violence direz-vous ? A la base oui mais la surconsommation de cannabis et de LSD a détruit les nerfs de mon père en premier. Il était facilement irrité dans il n’avait pas sa dose et dans ces cas là il ne fallait mieux pas se trouver sur son passage. A quatre ans, elle l’avait déjà compris après qu’il est fracassé un verre contre son épaule, elle a appris à l’éviter.

Toujours sur son appui de fenêtre, Evangeline touche son épaule droite, caressant les fines cicatrices quasi invisibles derrière un tatouage sombre en forme de dragon. Il fait vraiment s’y attarder pour les voir et comme elle n’a jamais eu de relation durables... La aussi, il faut sûrement chercher dans son enfance. Son père a claqué la porte quand elle a eut six ans et sa mère a alors enchaîné les relations. Combien a-t-elle eut de beaux-père ? Environ cinq jusqu’a la fin de sa scolarité, après, elle a coupé les ponts. Et encore, elle ne comptait que ceux qui avait tenu plus ou moins un an. Peut être qu’elle a tout simplement peur de s’attacher à quelqu’un, peur de vivre le même schéma que ses parents. C’est pour ça aussi qu’elle ne veut pas d’enfant.

Enfant... Elle a toujours pris ses précautions, sauf une fois ! Apres une soirée arrosée et quelques pétards, le jour de ses vingts ans... c’est passé tellement vite. Elle n’en garde d’ailleurs aucun souvenir. D’un geste de la tête, elle cherche à chasser cette pensée. Ce n’est jamais bon de ressasser le passé. Instinctivement, sa main cherche son ventre. Pendant quelque temps, il y avait de la vie en elle. Elle ne peut s’empêcher de penser qu’elle a tué un être vivant... Mais elle n’aurait pu être une bonne mère. Elle le savait. Elle en était certaine. Enfin, pas tout à fait. Un peu contrariée, elle écrase le mégot sur la brique et le jeta dans la poubelle non loin. Soudainement, quelque chose de froid tomba sur son nez. Surprise, Evangeline eut un léger sursaut avant de lever les yeux vers le ciel. Il neige. Un large sourire étira ses lèvres. Déjà le 10 décembre, c’est vrai. Avec tout le travail elle en avait oublié son propre anniversaire. Ca c’était une bonne chose, l’occasion de faire la fête. Oh, bien sûr, elle n’avait rien d’une fille malheureuse. Certes la vie ne fut pas très rose ou tendre, elle n’avait pas forcément beaucoup d’argent mais elle se débrouillait. Déjà Poudlard... Quelle joie lorsqu’elle a reçu cette lettre. Elle a toujours su qu’elle était spéciale, depuis le jour où elle est descendu lentement et indemne du toit de la maison. C’était comme si elle volait. C’était juste magique.

La magie est un peu retombée après quelque mois en entendant ces mots « sang de bourbe ». Elle avait déjà entendu cette insulte sur ses camarades issus du monde moldu, mais la première fois qu’elle lui fut adressée, elle a retenu ses larmes jusqu’au soir. Apres cela, elle a passé des jours dans la bibliothèque pour surpasser ces sangs soit disant purs pour leur prouver qu’elle était meilleure qu’eux. En savoir toujours plus, et bientôt, plus qu’un défi, la volonté d’apprendre et d’en découvrir toujours plus pour son propre plaisir a pris le dessus. Elle aimait la magie. A vrai dire, elle s’est surtout trouvée une passion pour le soin aux créatures magiques, mais aussi la botanique, et les potions. Par contre La Défense contre les forces du mal... A ce souvenir Evangeline pouffa de rire. Ses différents professeurs et camarades en avaient bavé, les pauvres.

Camarades... D'ailleurs elle n'avait reçu aucun hibou aujourd'hui. Ils avaient tous, elle y compris, leur petite vie, en ménage, en couple, avec des enfants, parfois un boulot prenant. On n'a plus tellement le temps de se retrouver autour d'un verre comme avant. Parfois, elle voudrait revenir en arrière pour savourer ces moments. Ils en avaient passé du bon temps à Pré-Au-Lard a vider des chopes de bierraubeurre. Encore une fois, le passé appartient au passé. En bas de chez elle, une file d'attente se crée au cinéma. En jetant un œil au journal moldu, elle découvre qu'aujourd'hui sort un film avec Robert Redford et Meryl Streep. Out Of Africa. Un film genre romance à l'eau de rose... Ce genre d'histoire n'existe évidemment pas. Ce n'est que de la pure fiction. De toute façon l'amour n'existe pas... J'aime bien ce quartier moldu de Londres, tres animé le soir et surtout pas très loin du chemin de traverse, mon lieu de travail. Elle a toujours ce besoin de ne pas oublier ses racines, de montrer qui elle est sans en avoir peur.

Son premier appartement n'était pas très luxueux, loin de la. Un studio très étroit dans un immeuble pas très net, mais Evangeline avait besoin de partir de chez elle. Dès ses dix-huit ans, elle est partie en laissant sa mère avec son énième amant, et sûrement pas le dernier. Bien sur, elle était triste de la quitter ainsi, mais c'était mieux pour toutes les deux. Au début' ce ne fut pas facile et il fallait travailler dur pour gagner son dû. Mais quand elle voit ce duplex dans lequel elle vit actuellement, Evangeline se sent fière. Elle a réussi.

Soudainement, un bruit de sonnette retentit dans l'appartement. A cette heure ? Elle n'attend personne pourtant. Lorsqu'elle ouvre la porte, passée la surprise, un large sourire étire ses lèvres. Non, ils ne l'ont pas oubliée !!! Ces énergumènes, ses amis, sont devant chez elle, un cadeau recourt de bougie dans leurs mains et chantant joyeusement sur son pallier. Elle est émue. Par contre, l'amitié existe vraiment. Elle en connaît certain depuis sa première année a Poudlard, d'autres amitiés se sont construites petit à petit, certaines sont naissantes avec les maris et épouses, les amis des amis.

La musique se mît a gronder dans l'appartement saignement insonorisé pour l'occasion. Evangeline se relut et riait avec ses amis. Si elle avait eu des relations plus intenses avec certains d'entre eux ? Non ! On ne peut être ami avec un coup d'un soir, et puis, elle n'a pas non plus eu tellement d'activité sexuelle à Poudlard. C'était surtout vers les dernières annees et elle se voyait mal coucher avec son meilleur ami ou autre. Il fallait que ce soit quelqu'un qu'elle ne connaissait pas ou peu. Pas d'autre relation, sinon cela devenait complexe, certain pouvait s'accrocher... La galère quoi. Pas d'ambiguïté. Elle aime parfois plaisanter avec eux sur ce sujet mais il n'y a vraiment la aucune drague ni clin d'œil. Rien de rien.

Oh tu te souviens, clament certains. Évidemment qu'elle se souvient. Poudlard, c'était ses plus belles années. La premiere, la joie de découvrir un monde totalement magique et nouveau, un moyen de partir loin de chez elle et de sourire sereinement. Le premier cours de vol. Une véritable catastrophe. Premier séjour à l'infirmerie, à cause de la chute de balai. Ses copains de promo à Serdaigle sont passés la voir, tout comme le Gryffondor responsable de sa chute. Le début d'une belle amitié. Ils se disaient tout dans les moindre détails meme encore aujourd'hui, mais Evangeline lui a caché deux choses : la violence de son père à travers les cicatrices de son épaules et son avortement. Ce sont les deux seules choses qu'elle désire garder secrète. Pourquoi ? Pour ne pas montrer sa faiblesse, peut être par honte aussi. Les premiers cours de magie aussi. Oh, bien sûr, elle avait lu beaucoup de chose sur le sujet et certain sortilèges ne lui étaient pas inconnu. C'est a ce moment qu'elle se rendit compte de son piètre niveau en défense. Une véritable catastrophe ambulante. Elle avait meme réussi a brûler les sourcils de son professeur. Enfin, les premières annees en tant de sorcière se passèrent plutot bien. Poudlard était très animé, surtout avec le feuilleton Evans-Potter... Elle et l'amour... A cette époque elle commençait déjà à accumuler les petits amis - du genre on se tient la main, quelque bisous et puis c'est tout. Elle n'était quand même pas aussi dépravée a treize ans. Il y a un âge pour tout.

Certains partent un peu plus tôt. Les enfants sont fatigués. Evangeline aime les enfants des autres malgré tout et ils le lui rendent bien. Elle trouve toujours un truc amusant à leur faire faire, ou sait faire la plus belle grimace pour soigner un gros chagrin. Oui, elle a un bon feeling, mais ca elle ne le remarque pas et ne se l'avouera sûrement jamais. Pas de copain, pas de mari, pas d'enfant. C'était dans ses régles de base. Un genre de kit de survie.

Ce soir, elle a vingt-cinq ans et elle est heureuse comme ça... N'est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Mer 10 Déc - 20:35

Notre première meeeeeeeembre Bienvenue parmi nous ma graaaaaaaande C'est super chouette que tu fasses une née-moldue, coupine Petit rappel, tu as dix jours pour faire ta fiche, n'hésite pas à demander un délais si nécessaire ♥ Si tu as des questions et co aussi tu sais bien qu'il faut pas hésiter on est là pour ça o/ Bon courage pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 2918

MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Mer 10 Déc - 23:24

Ouuuuh

Tu es la premiiièèère et juste pour ça, tu auras le droit à ton temple en chocolat personnel!
Bonne chance pour la suite de ta fiche et j'ai hâte de lire tout ça en détail!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Mer 10 Déc - 23:42

bon j'ai construit ce personnage a une allure d'escargot. J'espère qu'il vous plaira. J'ai essayé de changer la forme du récit façon "je me souviens", j'espère que ce ne fera pas trop décalé xD

Un temple au chocolat... Y a moyen de graffer ca avec mon vava pour le mettre dans la signe #megalomanepowerblaguepourrie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Jeu 11 Déc - 18:45

Défis accepté

Je fais quelques trucs et je m'occupe de ta fiche ! Sinon j'avais oublié, mais concernant le lien avec le PV, dis moi juste avec lesquels tu aimerais un lien et on voit ça ensemble !

Edit ▬

Je m'occupe donc de ta fiche !

Je la trouve parfaite, rien à redire ! Tu as bien cerné ton personnage. Je t'invite donc à passer dans le forum des listings et de t'inscrire un peu partout ! N'hésite pas à participer à la loterie !

On va se faire de super rp


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   Jeu 11 Déc - 21:04

C'est toi qui est parfaite ma Lily <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"   

Revenir en haut Aller en bas
 

Evangeline ~ "Changer les choses avec des bouquets de roses"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» » Changer les choses avec des bouquets de roses | Ft. Asae
» Haiti-Nominations;Une rentrée qui va changer les choses...
» Pour toujours, c'est un temps très, très long, et le temps a une façon bien à lui de changer les choses...
» Faire les choses avec sérieux, mais surtout ne pas se prendre au sérieux ! | Hal
» Réplique de Mirlande Manigat avec l'ouverture de sa campagne à Solino
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Gestion du personnage
 :: Fiche de présentation :: Fiches Validées
-
Sauter vers: