Partagez | 
 

 Godric découvre les cracmols.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 67

Dragée surprise
MessageSujet: Godric découvre les cracmols.    Lun 22 Déc - 21:04

Être promis à une demoiselle n'assure pas ma fidélité. A vrai dire je ne pense pas que ma demande changera quoi que ce soit, ni même le mariage. Je lui appartiens tout comme elle m'appartient, mon cœur et mon âme lui sont dévoués. Pourtant j'aime voguer dans les bras d'une femme ou d'une autre, de me laisser enivrer par leurs parfums délicieux et surtout... voir cette haine sans nom apparaître sur son visage. Je m'assure qu'elle soit au courant de chacune de mes conquêtes simplement pour la mettre dans la plus grande des fureurs. La colère qui l'habite est alors tellement sublime et je m'y plonge avec délice. « Godric ! Vous ne m'écoutez pas ! » Lucinda claque ses petits doigts devant moi d'un air agacé. Son accent belge fait résonner l'anglais étrangement. Je lui adresse un charmant sourire et me saisit de son bras que j'aimerai casser. « Je pensais à ma fiancée, je ne pouvais donc vous écouter. » Mes réflexes de quidditch auraient pu me permettre de l'éviter, mais j'ai accepté sa claque sans flancher. Je suis restée debout, un sourire sur les lèvres tendit qu'elle s'en allait à grande enjambée, furieuse, loin de moi. Bien, je suis seul maintenant. Ma joue est brûlante... Je pousse un petit soupir, je touche du bout des doigts ma joue et grimace en sentant la douleur s'accentuer à leur contacte. Je l'ai mérité, je l'avoue. Voilà pourquoi j'ai accepté la colère de cette petite demoiselle capricieuse, de toute manière elle commençait à m'ennuyer.

Dans ce jardin, les plantes et les animaux ne sont pas les seules créatures sauvages à charmer et je suis sûre que je trouverai bien un autre amusement ici ou là. J'avance d'un pas léger, je me retrouve même à pousser la chansonnette. « Ce petit chemin, qui sent la noisette, me rappelle soudain, ce jour de fête. Où je rencontrait des sangs-de-bourbes. Je les torture, leur vol tous leur biens, à ce que c'était bien, ce petit chemin, qui sent la noisette. » Je me tais brusquement dans ma chanson. Elle ne comprend que peu de paroles et pourtant, cette apparition arrive à me couper dans mes paroles. Bien entendu j'avais plusieurs fois entendus parler de cette cracmol. J'étais étonné qu'il ne l'avait pas déjà tué. Après tout elle était une honte pour la famille royal. Ils auraient pu la noyer ou bien vendre ses organes ou encore l'utiliser comme sacrifice, il paraît que le sang royal est très apprécié dans ce genre de cérémonie. Cependant je suis bien obligé de reconnaître que la photographie ne fais pas honneur à sa personne.

Les gens ont parfois une aura, quelque chose qui les rend vivant, qui les rend si... extraordinaire. Non pas qu'elle le soit. Ou peut-être si elle l'est, mais pour une cracmol. Elle pourrait presque être aussi respectable qu'une sorcière. Il y a quelque chose en elle d'indéfinissable et troublant. Je pourrais la séduire, cela serait amusant, je pourrais la kidnapper et la momifier pour la garder chez moi en souvenir, ou bien couler du bronze sur elle. Elle ferait une si belle statue. En plus il paraît que la famille royal ne l'apprécie guère, mais cela serait les aider et je n'y tiens pas tant que cela. Je m'avance à pas de loup vers elle. Plus dans l'idée de l'espionner et savoir ce qu'elle compte faire qu'autre chose. Je ne me suis jamais intéresse à ces créatures étranges que les cracmols. Ils ont autant intérêt pour que moi qu'un elfe de maison. Mais celle-ci a quelque chose de tout à fait singulier.

Ce n'est pas sa beauté, ni même sa famille, non c'est autre chose qui me fait la suivre. Je me cache derrière un tronc d'arbre, parmi les branches pliant sous le poids de la neige. Je regrette presque de ne pas avoir un appareil photo me permettant de saisir dans une pellicule le moindre de ses faits et gestes. Je me demande ce que dirais ma petite Sol s'il me voyait ainsi. Serait-elle jalouse ? J'espère que oui, cela serait fort amusant. Je pourrais lui dire que moi et cette créature avons échangé des regards doux et langoureux. Je la vois déjà frémir de colère. Que j'ai hâte que j'ai hâte de tous lui raconter !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Godric découvre les cracmols.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Couvre-feu en vigueur imposé par la PNH et la Munistah de 6 pm au 6 am
» Angel découvre la bibliothèque
» Rues de Londres, après le couvre-feu
» Cimetière de Godric's Hollow
» Aux alentours de Godric's Hollow
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Londres
 :: Côté Moldu :: Buckingham Palace et ses jardins
-
Sauter vers: