Partagez | 
 

 Reiner, enfant de l'interdit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 29

Gnome au poivre
MessageSujet: Reiner, enfant de l'interdit.   Sam 24 Jan - 18:12


Reiner Zähringen

« Le plaisir de chair ne connait nul substitut »



Age 39 ans
Race Demi-Vampire


Métier Trafiquant d'humain pour Vampire et autre.
Habitation Château de Zähringen en Allemange de l'ouest, entouré d'une épaisse forêt magique où la neige tombe quotidiennement.
Divers

Pseudo
V
Comment as-tu rejoint le forum? PPRD
Veux-tu un lien avec un p.v.? NON
Est-ce un double compte? OUI
Avatar Jonathan Meyers
Un dernier mot?
Copyright
/
« Discussions autour d'un thé »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur toi?


-À Poudlard ses professeurs le voyait comme le brillant élève de poufsouffle, intelligent et ingénieux qui cumula les postes de préfet, préfet en chef et capitaine. Les demoiselles le voyaient cependant comme le demi-vampire de toutes les tentations. Il cumula ainsi un très important tableau de chasse.

-À sa sortie de Poudlard il se lie d'amitié avec un jeune vampire qui lui donne l'idée de faire du trafique d'être humain.

-Son activité lancée, il réussit à tuer son père vampire et devient l'unique membre de la famille Zähringen.

-Il équipe son château tel un pavillon de guerre, usant de magie, important des dragons et se payant les services de jeunes vampires ou demi-vampires. Il dispose également d'un gigantesque donjon où ses meilleurs produits attendent preneurs. Il n'oublie pas de se faire plaisir en se créant un véritable Harem.

-Pour fêter ses 30 ans (août) avec quelques-uns de ses amis, il s'incruste dans la milice chrétienne pour faire la guerre au Liban. Il en repart plus guerrier que jamais en rapportant une belle libanaise.

-À 31 ans, il rase tout un village russe pour mettre la main sur une splendide jeune femme. Elle est aujourd'hui la pièce maîtresse de son harem. Le reste du village fit le bonheur de vampires.

-Il a, en Bulgarie, une banque de sang d'animaux pour masquer son trafique d'êtres humains. Il a créé secrètement une banque de sang humain dans son château.

-Il est l'heureux propriétaire de bon nombre de boites de nuit à prostituée un peu partout en Europe.

-Il pèse aujourd'hui plusieurs centaines de millions.

-On lui attribut la paternité d'une dizaine d'enfants. Il n'en reconnaît aucun.

-Ressemant, il est sollicité par les WALBURIES, mais refuse d'être des leur.

Que penses-tu des guildes? En as-tu rejoint une?

Je me moque bien des guildes. Elles n'ont pour moi aucun intérêt. Je n'ai jamais fait la différence entre le monde sorcier et moldu alors pourquoi devrais-je m'en soucier ? Ce qui compte, c'est que je puisse tranquillement m'occuper de mes affaires. Tant que ces guildes ne viennent pas se brûler contre moi tout ira bien pour elles. À moins que l'une n'ait besoin d'une personne comme moi et qu'elle dispose du financement nécessaire. Autrement, je ne veux pas en entendre parler. Walburies a déjà dû se rendre compte que je ne serais pas facile à convaincre.

Que penses-tu de l'intégration des autres races dans le monde magique? Et des cracmols et des moldus?

Qu'elles s'intègrent si ça leur chante. Moi, je m'en car. En tant que demi-vampire, je n'ai demandé permission à personne. Si cracmols et moldus sont assez solide pour s'imposer dans ce monde alors qu'ils viennent. En y réfléchissant, j'arriverais plus facilement à faire fructifier mon business ! Leurs péchés sont aussi les nôtres après-tout!

Que ferais-tu si tu rencontrais un troll des montagnes sur ton chemin?

Un troll des montagnes ? Déjà, ils détestent tout ce qui se rapporte aux vampires. Il faut dire que beaucoup d'entre eux ont été massacrés par nous autres.
J'aurais vite fait de me débarrasser d'un Troll... Ils sont d'une lenteur déconcertante. En trois mouvements, j'atteindrais facilement la jugulaire. Cependant, leur sang est répugnant. Donc, si j'en croise un et que je n'ai rien contre lui, je dirais que, sans prendre mes jambes à mon cou, j'aurais tout le temps de lui faire un signe de tête et de passer mon chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 29

Gnome au poivre
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Sam 24 Jan - 18:12


Histoire

« Mon histoire se lit dans le regard des femmes »
Il y a ces choses que le monde a en dégoût. Ces associations d'ADN, de corps, qui n'auraient jamais dû s'entremêler. Voilà l'œuvre du démon. Celui qui s'amuse à nous torturer. Celui qui se plaît à faire naître dans le cœur des Hommes les plus grands pêchés.
Le démon a ainsi redoublé d'efforts pour faire naître un amour inconditionnel entre l'une de ses créations et une autre qu'il aura emprunté. Nous parlons d'abord, d'un vampire. Un vampire qui se plaisait à être différent de ses semblables. Si différent qu'il tomba amoureux de sa nourriture. Amoureux de celle qui devait le rassasier de ce liquide si précieux que l'Homme garde si jalousement, bien cacher, en son sein.Le démon a ainsi redoublé d'efforts pour faire naître un amour inconditionnel entre l'une de ses créations et une autre qu'il aura emprunté. Une belle sorcière brune aux yeux bleus qui avait voulu tenter le diable en venant trouver cette famille de vampire. Une famille d'Allemand pas comme les autres, vivant dans un château unique en son genre. Elle était arrivée timidement devant cette forêt lugubre, réputée pour être l'une des plus terrifiante du pays. Elle avait regardé au sommet des cimes ces nuages noirs d'où s'échappait une neige des plus blanches. Elle était restée là longtemps sans bouger, se demandant si sa témérité n'avait pas été trop grande. Et au moment où elle allait finalement rebrousser chemin, un immense portail blanc était apparu et avait ouvert ses portes. L'appel avait alors été trop grand. Il y avait cette si belle allée blanche, ces poteaux portant les devises et les armoiries de la famille et cette curiosité qui la dévorait. Elle avait alors remonté cette interminable allée. Ses pieds étaient gelés par cette neige, mais à la vue de ce château, elle ne regretta rien. Elle s'interrogeait encore et encore. Elle était émerveillée par cette architecture qui se jetait à moitié sous la surface glacée d'un lac immense. Elle s'approcha et eu un frisson de peur lorsqu'elle vit que sous cette surface, poissons et monstre marins se côtoyait. L'eau était d'une transparence sans pareil à tel point qu'en regardant avec plus d'attention elle put apercevoir une silhouette au travers d'une fenêtre sous-marine. Elle se retourna alors et elle le vit. Il était là devant-elle. Il ne disait rien, elle non plu. Ils se regardèrent ainsi plusieurs minutes. La neige se répandait sur leur manteau, le vent glacial s'engouffrait dans leurs cheveux et leur regard se perdaient l'un dans l'autre. Le Vicomte de Zähringen était tombé amoureux, la sorcière également.

Il s'en suivit alors des scènes de catastrophes. La mort frôla à mainte reprise ce couple de l'interdit. La famille Zähringen ne voulait pas qu'après des siècles de vie tranquille une sorcière vienne les déranger. Une sorcière qui ne voulait pas devenir vampire, car elle avait trop à cœur d'avoir un jour des enfants. Cela, celui qu'elle aimait l'avait comprit et la protégeant, il dut se résoudre à tuer les quelques membres restant de sa famille. Elle fut ainsi protégée. Protégée et condamnée à rester cloîtrée dans ce château. Jamais un vampire ne se serait aventuré ici sans y être invité. Nul, ne pouvait traverser cette forêt sans devenir fou.

Il fallut plusieurs années pour que le couple puisse avoir un enfant. Un seul et unique enfant. La belle sorcière était morte d'avoir porté en elle l'enfant du démon. Un enfant trop lourd à porter.

Ne restait-il plus qu'un vampire et un demi-vampire dans ce si grand château. Un vampire qui alla s'enfermer dans une aile du château, laissant l'enfant à quelques nourrices et professeurs intrigués par la nature de ce bébé. Il était comme une créature unique qui suscitait l'intérêt de par ses facultés de sorcier et de vampire. Un bébé qui grandissait à vu d'œil et qui fut toujours en avance sur son véritable âge.

Les années passèrent lentement pour ce jeune garçon. Il n'y avait pas d'amour pour lui, seulement des obligations et des humiliations. Avant son entrée à Poudlard, il fut parfois le souffre-douleur des proches de son père qui désapprouvaient sa nature. Un père inconsolable d'avoir perdu sa moitié. Reiner passait donc son temps seul à marché dans les longs couloirs du château ou a observé les monstres du lac. Il allait parfois se perdre dans la neige blanche et courir dans la forêt espérant pouvoir s'échapper. Il n'y réussit jamais. Son père finissait toujours par le sortir de là épuiser ou presque tué par un monstre. Sa vie, là-bas, ne rimait à rien. L'enfant ne savait pas vraiment ce que vivre, voulait dire. Il n'y avait pour lui qu'ennuis, attente et désespoir.

Lorsqu'il eut onze ans, il reçut une lettre de Poudlard et non de Durmstrang. Durmstrang ne voulait pas de lui. L'école n'était pas prête à accueillir une personne telle que Reiner. Poudlard en revanche se faisait une joie de voir entre ses murs un demi-vampire. Les premiers jours furent difficiles et il faillit y avoir même quelques catastrophes. C'était la première foi que Reiner voyait de jeunes sorciers et jeunes sorcières. Pour la première foi, son appétit de vampire faisait surface. Toute la journée, les effluves des demoiselles en pleine croissance se jouaient de lui. Il dut parfois être mis en isolement et c'est durant ces moments qu'il se plongeait dans ses cours. Il oubliait ainsi toutes ces odeurs et pouvait sortir rapidement. Il dut également se trouver bon nombre d'activités pour calmer sa suractivité vampirique. Il cumula ainsi les postes de batteur et capitaine, de préfet et préfet en chef. Il avait une excellente réputation dans tout le corps enseignant. L'on avait rien à lui reprocher hormis quelques petits excès de colère de temps à autre. Pourtant, il était l'un des premiers à rompre le couvre-feu. L'un des premiers à donner des rendez-vous galants à toutes les jolies filles du collège sans jamais s'afficher en plein jour avec elles. Il rompit les limites du convenable à de nombreuses fois. Loin d'avoir un appétit pour le sang humain, il avait avant tout un appétit incontrôlable pour le sexe. Il ne se fit jamais prendre grâce à sa vision nocturne et aux très bons amis qu'il avait. La chance y fut également pour beaucoup. Il n'eut jamais de problèmes à Poudlard ou seulement quelques filles qui se battaient pour lui.
Et il y eut cet ultime incident lors de la remise des diplômes. Reiner voyait pour la première foi son père depuis au moins trois ans. Il avait une fierté au fond du cœur. Il était fier que pour la première foi, son père s'intéresse à lui, mais un vampire qui sort de son château après une décennie de réclusion est difficilement contrôlable. Heureusement, certains sorciers trop effrayés d'avoir à côté d'eux un vampire avaient prévenu la police magique. Il n'eut le temps que de blesser un sorcier ivre qui lui avait mal parlé. Il y eut la panique et des regards effrayés diriger vers Reiner. On voulait qu'il parte. Qu'il eut été le meilleur joueur de quiditch, le meilleur préfet, le meilleur élève ne changea rien. Même la police lui avait gentiment demander de quitter les lieux. Il comprit alors qu'il ne serait jamais accepté chez les vampires ni même chez les sorciers qui se mourraient de peur devant lui. Il se demanda alors ce qu'il allait bien pouvoir faire. Il se demanda au final à quoi lui servirait son excellent diplôme et il trouva une voie. Il se décida à créer le vignoble Zähringen. Un vignoble de sang d'animaux en tous genre qu'il basa en Bulgarie. Un commerce qui marcha et marche encore aujourd'hui. Cependant, après quelques années et quelques rencontres, il se décida à faire une tout autre sorte de vignoble. Il savait qu'il gagnerait bien plus à vendre du vrai sang humain. Cela lui trotta longtemps dans l'esprit jusqu'à ce qu'il rencontre son meilleur ami, un jeune vampire assoiffé de sang. Il eut alors une révélation et se laissa tenter, mais d'abord, il fallait qu'il règle le plus gros de ses problèmes. Son père. Il répéta pendant des jours et des jours son mode opératoire à tel point qu'il s'empoisonna l'esprit et avait des moments de folies. C'est d'ailleurs pendant l'un de ces moments qu'il se décida à agir. L'aurore arrivait à peine. Reiner, s'était emparé de la grande épée accrochée dans la grande salle à manger. Elle étincelait de mille feux et émettait des murmures. En effet, cette arme avait le don d'emprisonner les âmes ce qui en faisait une arme diabolique. C'est donc cette arme à la main que Reiner allait pénétrer dans les appartements de son père. Un père qui somnolant ne put guère luter longtemps. Il esquiva un premier, puis un second coup, mais Reiner avait cette part de vampire en lui qui d'un geste vif et puissant trancha net la tête du Conte de Zähringen. Une tête qui roula et qui finit comme son corps par disparaître en poussière.
Reiner était devenu le seul maître du château. Désormais, c'était lui, le Conte de Zähringen. Désormais, rien ne pouvait se mettre entre lui et son entreprise malfaisante.
Il entreprit alors de protéger son château usant de charmes et de monstres. Il importa dragon terrestre, aquatique et autre monstre de forêts. Fit venir les meilleurs lanceurs de sortilèges de protection du monde. Il fit du château de Zähringen un château imprenable. Nul ne pouvait entrer sans invitation. Nul ne pouvait trouver la grande porte ouvrant sur une allée de neige. Et bien évidemment, une foi entrée, il fallait que Reiner veuille bien vous laisser partir. Beaucoup de légendes naquirent alors dans la région. L'on voyait carrosse et autres convois arriver, mais aucun ne ressortait, si bien que les fables s'accordèrent pour dire que quiconque entrait sur ces terres n'en ressortait vivant.
Ce n'était pas faux. Les êtres humains se succédaient semaines après semaine. Le sang d'un Homme se renouvelant moins bien après plusieurs récoltes. Il fallait renouveler rapidement et souvent les stocks si bien que Reiner créât tout un donjon où scientifiques fous se mirent en action pour créer des enfants. Reiner dut au préalable voler les études de fécondation des moldus et fit inventer un sortilège de vieillissement permanent. Il fit créer des êtres humains qui n'eurent pas la faculté de penser. Des humains, banque de sang que l'on pouvait facilement renouveler et faire disparaître. Il garda bien évidemment son secteur des être humain conscient dont le sang était particulièrement exceptionnel et rapportait beaucoup plus d'argent.
Les affaires se firent ainsi. N'ayant plus réellement besoin de suivre point par point ses entreprises. Il entreprit alors ses efforts en vue de se distraire. Il fit un tour du monde, qu'il appela, tour du monde du plaisir. Il parcourut en effet le monde à la recherche de parfaites créatures humaines. Il fit des sélections, en choisit plusieurs, puis quelques-unes qu'il fit envoyer chez lui en Allemagne. Il alla s'amuser à guerroyé en Orient. Il se trouva une si réelle fascination pour l'art du combat qu'il alla ensuite développer ses facultés dans les pays asiatiques apprenant particulièrement le maniement de l'épée. Sur le retour, il croisa une femme qu'aucune autre ne pouvait égaler. La Russie enfermait une perle rare, cachée dans un pauvre village coupé de tout. On s'opposa à lui si bien que sous le coup de la colère il tua la majeure partie du village, avant de prendre celle qu'il convoitait.

Quelques mois plus tard, il décide de prendre exemple sur les Américains. Se souvenant des fêtes luxueuses, des paillettes, du champagne et surtout des femmes. Il créait un peu partout en Europe des institutions ayant pour mot d'ordre, fête et plaisir. Des boites de nuits branchées luxe et plaisir charnel. Pour cela, il se trouva bon nombre de collaborateurs avec lesquels ils prit soin de conclure des serments inviolables pour s'assurer de leur fidélité.

Aujourd'hui encore, il développe et dirige ses organisations du mal d'une main de fer. Il a avec le temps obtenu le respect de bon nombre de clans vampire et de groupes de sorciers. Il s'est fait bien des ennemis, mais aucun qui ne puisse avoir assez d'influence pour lui causer du tort. Il a aussi éparpillé le gêne des Zähringen un peu partout dans le monde. Il aurait plus d'une dizaine d'enfants, dont au moins cinq lui ont étés présenter. Bien évidemment, il refuse de reconnaître sa paternité. S'occuper d'enfant est bien sa dernière préoccupation. Sans compter ces guildes qui lui tournent autour, entre autres celle des Walburies. Pour l'heure, il n'a choisi aucune d'entre elles, ce sera à celle qui saura se démarquer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 2918

MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Sam 24 Jan - 19:42

SALUUUUUUUUUUUUUUUUUUUT
Tu es allemand, demi-vampire et t'as un métier de malade... Solveig est en train de tomber amoureuse *sort*

Booon parlons admin honey, tu as dix jours pour faire ta fichette, soit jusqu'au 3 février... par Merlin, déjà février oO!
Si tu as besoin d'un délai, si tu as des questions... tu sais déjà où venir ;)

Enjoy et puis dépêcheeeuh, je veux lire
♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 237

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Sam 24 Jan - 21:57

Welcooome ! J'ai hâte d'en voir plus sur ton perso ! **


Vous trouverez en moi de ces immenses abîmes, de ces vastes sentiments concentrés que les niais appellent des vices, mais vous ne me trouverez jamais ni lâche, ni ingrat. Enfin, je ne suis ni un pion, ni un fou, mais une tour, mon petit.
(c) Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Sam 24 Jan - 23:39

Rebienvenu beau gosse ** Je l'adoooore déjà Je suis sûre qu'on se trouvera bien de liens de la mort qui tue et touuuut. ♥️ Bon courage pour ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Jeu 29 Jan - 22:28

Rebienvenue parmi nous ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ecrits : 2918

MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Mer 4 Fév - 6:42

Coucou toi! Est-ce que tu as terminé ta fiche?

Je suis pas sûr... alors en fait, je t'accorde un délai automatique d'une semaine de plus... parce qu'en fait tu as déjà dépassé ton délai et personne a rien vu xD ! Tu as donc jusqu'au 11 février!

Et fais nous signe si tu as fini ♥️
Le perso est canon en tout cas


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 67

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Mer 4 Fév - 8:37

Reiner a demandé un délais par mpotter j'ai oublié de le noter, mea culpa ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 100

MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Mer 4 Fév - 8:43

Reiner, tu as donc le droit de fesser Godric. Amuse-toi!
*sort*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr/
avatar
Ecrits : 29

Gnome au poivre
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Ven 6 Fév - 16:00

Voilààààà fiche terminééééééééée! :D


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   Ven 6 Fév - 17:17

C'est avec grand plaisir que je te valide darling N'oublie pas de passer dans les listings pour t'inscrire. Bon jeu ♥️


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Reiner, enfant de l'interdit.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reiner, enfant de l'interdit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» L'enfant et le mur. (acrylique 41cm X 51cm)
» Enfant abandonné à Morne Calvaire dans un champ de mais
» Interdit aux moins de 18 ans
» Enfant abandonné ou tué devant Food for the Poor- Attention photos sensibles
» Symposium sur le Plan National de Protection de l'Enfant
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Gestion du personnage
 :: Fiche de présentation :: Fiches Validées
-
Sauter vers: