Partagez | 
 

 Save the Tree (pv Evan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Save the Tree (pv Evan)   Dim 1 Fév - 19:53


Save the Tree


Feat : Evan


Il commençait vraiment a faire froid. Je souffle entre mes mains jointes et les frotte doucement pour les réchauffer mais cela n'est pas suffisant. Les manifestants s'en vont petit à petit. Les lâches. Ils n'osent pas affronter le froid et rester jusqu'au bout. Ces gens la n'hésiteront pas a profiter de notre absence la nuit pour déraciner cette merveille. Je caresse doucement l'écorce. Il est vieux. Tres vieux. Et il est encore tres verdoyant. Bien-sûr, nous sommes en hiver, il n'a plus aucune feuille. Mais quand vient le printemps... Il est juste manifique. J'aime l'observer depuis ma fenêtre, voir les oiseaux y faire leur nid. Si on venait à le déraciner, ce serait la fin de la verdure dans ma rue.

Je soupire. Je sors de ma poche un paquet de cigarette. Plus que deux. Nouveau soupir. Je décide quand même d'en allumer une. Ca me réchauffera. Je suis bien, là, assise dans le creux des racines. Un autre manifestant s'éloigne. "C'est ca. Va t'en. Tu n'étais la que pour être dans l'ambiance de la manifestation de toute façon." Je marmonne entre mes dents. Je me redresse non pas pour quitter les yeux mes pour dégourdir mes jambes. Je commence a avoir des fourmis dans les pieds. Je sautille sur place. J'ai froid. Un autre s'en va. Bientôt il n'y aura plus personne pour protéger ce pauvre arbre. Non. Moi je serai encore la. Ils devront me passer sur le corps. Non loin, il y a un autre survivant. Il reste encore. Evan, il me semble. On s'est présenté vite fait tout a l'heure.

Il va bientôt partir aussi. Je me sens un peu fataliste. Pourtant, il me semblait tellement... Révolté contre cette mesure. Cet arbre semblait lui tenir à coeur aussi. Je soupire. Je crache la fumée. J'arrive bientôt au filtre. Déjà. Bientôt, j'écrase le mégot sur le bitume et le jette dans le caniveau. "Tu aussi, tu vas bientôt partir ?" je n'ai pas pu m'en empêcher. Il y a un peu de colère dans la voix. Non pas delà colere, de la déception. En fait pas vraiment. Je ne sais pas vraiment pourquoi je dis ca. Je le regrette aussitôt. Je suis tellement en colere contre tout ces gens qui n'ont pas le courage de rester. Il fait froid ? Oui et alors ? Oui, moi aussi je suis frigorifiée, et pourtant je reste. Bande de cons.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 402
Age : 26

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Dim 1 Fév - 22:15

« Ça dépend de toi. »

La réponse lui avait échappé presque naturellement et Evan riva son attention sur la jeune femme qui lui avait adressé la parole. Sa colère semblait la transcender et un mince sourire amusé arqua le coin de ses lèvres sans qu’il n’ait réellement l’air moqueur ; non, elle avait l’air sincèrement emportée par ses ressentiments et le concerné trouvait cette passion attendrissante. Il pouffa de rire, hochant la tête comme pour balayer sa pensée tout autant que sa fatigue et, jusque là adossé à l’arbre qu’il avait passé la journée à défendre, il se redressa avec nonchalance. Sans doute allait-elle mal interpréter son geste et l’accuser de quitter les lieux comme tous ces autres badauds, comme tous les voisins avec qui ils avaient passés la journée et qui se satisfaisait du maigre devoir éthique qu’ils avaient effectués là. La civilité des moldus était une chose absconse et Evan avait beau habiter dans ce quartier depuis quelques temps, maintenant, il n’arrivait toujours pas à comprendre leur univers. À ceci près qu’il lui octroyait un calme et un anonymat particulièrement savoureux, mais ça.

Sa main plongea à la recherche de son paquet et il coinça une cigarette entre ses lèvres, l’allumant d’un claquement de briquet, illuminant son visage dont les traits tirés trahissaient sa lassitude. Ses horaires étaient anarchiques et son emploi du temps chargé ; qu’il ait pu se libérer pour cette manifestation, en soi, était une chose étonnante. Il y avait mis de l’obstination. Il y avait sacrifié ses intérêts. Il était le premier à ne pas saisir pourquoi ; pas tout à fait, du moins. Son don, s’il extrapolait, lui permettait peut-être d’entendre les cris des plantes tout autant qu’il percevait ceux des animaux. Peut-être, autrement, s’attachait-il à la nature plus qu’il ne le voulait se l’imaginer et même s’il ne reniait pas son affection pitoyable pour toutes ces simples choses il avait tendance à se blâmer lui-même quant à ses priorités. Il existait peu de choses pour lesquelles il était prêt à remettre ses convictions en jeu – une seule, en vérité – et Gringotts n’était pas celle-ci. Loin de là.

Il replaça son paquet dans la poche de sa veste et se glissa hors du cuir, laissant le vent s’engouffrer dans son sous-pull, se faufiler le long de son épiderme, flirter avec sa chair de poule. Il expira la fumée de cigarette tout autant que la brume du froid et, se rapprochant de la jeune femme, lui tendit le vêtement en se revêtissant à nouveau de ce petit sourire arrogant, en se dissimulant derrière cette façade que la vie était une vaste blague dont il était le seul à connaître la chute. Ses faits et gestes étaient imprévisibles pour la plupart des gens, même ceux qui le connaissaient intimement ; pour une fois, pourtant, il lui semblait tomber dans un cliché indécent. Tant pis ; s’ils étaient là pour la nuit, au moins aurait-il fait une bonne action – et la température saurait le tenir éveillé.

« Tu vois ? Je ne peux décemment pas repartir sans ma veste. On est dans la même galère, toi et moi. » Le clin d’œil dont il ponctua sa phrase aurait pu le taxer de flirt mais ses intentions ne concernaient rien d’autre que l’arbre millénaire qui se dressait derrière eux. Elle ne lui ressemblait pas assez, de toute façon ; et réalisant sa pensée Evan mordilla le filtre de sa cigarette pour mieux éluder l’évidence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Lun 2 Fév - 11:19

Je suis surprise par ses mots. Pourquoi cela dépendrait de moi ? Je arque un sourcil tandis qu'il me sourit. Est-ce de la moquerie ? Oui, assurément. Lui voilà qui pouffe de rire. Je croise les bras et boude tranquillement en lui tournant le dos, faisant quelques pas comme si cela allait me réchauffer. Non, un bar semble animé. Les ouvriers sont la bas. Ils doivent loger à l'étage. Dans mon dos, je perçois un bruit métallique. Je connais bien ce son. Le pouce qui caresse la molette. Le gaz qui s'échappe et la flamme qui jaillit. Je l'entends inspirer la premiere bouffée de tabac et la recracher lentement en un nuage de fumée.

Je m'appuie contre le tronc multicentenaire, laissant mon épaule caresser l'écorce rude. Pourquoi enlever la seule verdure dans le paysage urbain ? Pour y construire encore cinq nouvelles place de parking ? Je soupire. Je suis née moldu et pourtant j'ai du mal à comprendre cette volonté d'expansion de la ville. Toujours plus. Poudlard me manque, avec sa forêt interdite et mystérieuse, son parc verdoyant, son saule cogneur. Je me souviens. Au moment des 'ASPIC', on avait eu un temps superbe et avec les amies nous nous retrouvions dans le parc pour réciter nos formules et nos leçons. C'était le bon temps. Je n'ai quasi plus aucune nouvelle.

Soudain, il entra à nouveau dans mon champ de vision. Était-il fou a sa balader comme ca, sans manteau ? Néanmoins, je suis surprise par son geste. Le bras tendu, il m'offre son cuir. Je le regarde sans comprendre. Et ce petit sourire arrogant... J'aime bien ce comportement provocateur. Ca me ressemble. « Tu vois ? Je ne peux décemment pas repartir sans ma veste. On est dans la même galère, toi et moi. » Je saisi la veste. « Quelle galentrie. Je suis conquise. ». Mon ton moqueur n'a certainement pas du lui échapper. Pourtant je le remercie du regard. Mais avant meme de l'enfiler, Evangeline le saisit par le poignet et l'entraîna contre une racine. Elle s'assit tout contre l'arbre et l'invita à se poser à ses côtés, posant un pan de la veste sur une épaule et l'invitant à se serrer contre elle pour avoir aussi une partie de vêtement sur lui. « Je m'en voudrais que tu tombes malade par ma faute. Autant partager notre chaleur non ? »

Quelqu'un me connaissant prendrait cela pour une tentative de drague. Certes mon ton etait aguicheur, mais plus que de vouloir l'attirer contre moi, je voulais qu'il se tienne au chaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 402
Age : 26

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Lun 2 Fév - 19:48

La spontanéité de la demoiselle n’était pas pour déplaire au jeune homme et, tout en ponctuant l’invitation pour le moins directe de sa vis-à-vis d’un rire amusé, Evan se laissa tomber contre l’arbre à ses côtés.
Lorsqu’on lui tendait la main, Evan avait la mauvaise habitude d’en saisir davantage ; pas vraiment égoïste, il était pourtant indiscutablement gourmand et il ne s’imposait de limites qu’à force de provocation – comment pouvait-il savoir jusqu’où il pouvait se permettre d’aller s’il ne cherchait pas la réponse par lui-même ?
Ainsi, épaulé contre sa charmante voisine, Evan remua assez pour glisser son bras autour de ses épaules, accentuant leur proximité et l’incitant à se blottir contre lui tout autant qu’à mélanger davantage leur chaleur sous la veste qui tentait tant bien que mal de les recouvrir tous les deux.

Il ne la forçait à rien, cependant : il suffisait d’un geste pour qu’Evangeline se dégage et Evan ne tenterait même pas de la retenir, soucieux de rester gentleman dans ses intentions. De la même manière, il ne se permettait pas d’interpréter celles de sa compagne. Cette soirée, aussi glaciale était-elle, se prêtait à l’innocence ; comme deux gamins qui chercheraient à tous prix à défendre ce qui leur tenait à cœur, envers et contre tout.
L’image lui arracha un sourire attendri et la fumée s’échappa d’entre ses lèvres gercées.

« Alors, Evangeline. » Il se rappelait de son prénom pour les sonorités qu’il partageait avec le sien. « Raconte-moi. Pourquoi es-tu ici ? Les conventions s’attendent à ce qu’une jolie jeune femme de ton acabit occupe ses soirées à d’autres desseins. » Le compliment s’enrobait de l’humour pour ne pas tomber dans le vulgaire et Evan retira sa cigarette d’entre ses lèvres pour la tendre à sa voisine, l’invitant à tirer tout autant qu’à lui répondre sans détour.

Il savait qu’elle fumait : il l’avait vu vider son paquet tout au long de la journée et, en outre, son offre trahissait la sincérité qui motivait sa question. Evan était réellement intéressé ; s’il ne doutait pas qu’il existait des moldus avec un éveil spirituel plus vaste que la plupart de leurs congénères, c’était la première fois que l’une d’entre eux l’intriguait. Réellement, s’entendait. Il ignorait comme tout cela se déroulait ; après tout il n’était qu’un sang-pur expatrié et s’étonnait encore de tant de choses.. Evangeline pouvait être son occasion d’en apprendre davantage.
Sa curiosité, sans doute, le pousserait à égrener les heures en sa compagnie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Lun 2 Fév - 21:33

Sans protestation, il vient s'installer à mes côtés. Avec peut être plus d'enthousiasme qu'il n'en faut, mais ce n'était pas pour me déplaire. Bien au contraire. J'ai un petit sourire mutin lorsqu'il s'installe à mes côtés ; feignant de trouver sa place, le fourbe parvient à glisser son bras autour de mes épaules. Je retiens un rire et me laisse doucement emporter dans le creux de son bras. Ma tête se pose naturellement sur son épaule, j'ose même me caler plus encore pour laisser mes lèvres froler par "inadvertance" la peau de son cou. Ma colère et ma rancoeur sont retombées. J'aime cette nouvelle ambiance, elle m'est tellement familière. Je me sens plus a l'aise. Plus dans mon élément. « Alors, Evangeline. » Même sa façon de prononcer mon prénom est terriblement sexy. Je mordille la lèvre inferieure. Oui. Evan si mes souvenirs sont bons. Nous nous étions retourner d'un bloc, comme deux jumeaux, lorsqu'un manifestant avait interpelé l'un de nous deux par ce surnom : « Ev' ».

Et bien. La soirée s'anoncait de bonne augure. « Raconte-moi. Pourquoi es-tu ici ? Les conventions s’attendent à ce qu’une jolie jeune femme de ton acabit occupe ses soirées à d’autres desseins. » Avec un petit sourire mystérieux, je pince sa cigarette entre mes doigts et lui vole son bien pour lui tirer une bouffée. « La curiosité est un très vilain défaut. » J'insiste sur le très vilain. Oh oui, moi aussi je peux jouer à des jeux dangereux. « Bien, commençons par la premiere question. Pourquoi je suis ici ? » Je tends le bras et désigne la fenêtre d'un immeuble. « J'habite juste en face. Et cet arbre, c'est la seule verdure de cette rue londonienne. Si on continue comme ça, bientôt il n'y aura que des villes. Il faut préserver ces petites choses qui améliorent notre quotidien. » Je ris. Ça faisait très écolo mais j'assumais entièrement ma pensée.

Quand à l'autre question... « Un femme comme moi occupe généralement ses soirées a autres choses. » Puis soudainement, furtivement, légèrement, je dépose un baiser sur sa joue. « Donc si tu veux confirmer ce que disent les conventions, il faudra attendre un autre soir. Cette nuit semble compromise.» Je ris de mon comportement. Enfantin et séduisant. Je prends avec plaisir la cigarette et l'allume non pas avec un briquet mais avec le bout incandescent de sa cigarette bientôt terminée. « Tu sais où me trouver maintenant, Evan. » L'invitation était lancée. « Parle moi de toi Evan. Qui es-tu et que fais-tu ? » Si on devait passer la nuit ici, autant faire connaissance non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 402
Age : 26

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Mar 3 Fév - 14:41

Il aimait sa réponse. Indubitablement sincère, spontanée, et aussi simple qu’Evan avait pu se l’imaginer. Son regard chercha la fenêtre désignée par Evangeline et il l’observa tout en l’écoutant ; alors, elle vivait aussi, à quelques pas de chez lui, voisine tout autant qu’inconnue jusqu’au jour d’aujourd’hui. Les moldus étaient étonnants, songea le jeune homme en récupérant sa cigarette, écoutant la petite voix émettre tout contre lui tout en s’attardant sur sa constatation. Capable de détruire des choses sacrées tout autant que de les chérir ; jamais, dans le monde sorcier, on n’aurait eu l’audace de ne serait-ce que concevoir d’abattre un arbre aussi vieux. Ils recelaient beaucoup trop de magie ; sans doute Evan tenait-il à cet arbre-là pour cette raison également. En bas de son immeuble, le végétal lui rappelait qu’il n’était pas tout à fait à sa place, même s’il savait se fondre dans le décor. Pour le bien que ça lui faisait..

« J’attendrais. » répondit-il, un sourire aux coins des lèvres, à l’invitation pour le moins ambiguë de la jeune femme. Mais le flirt était innocent et Evan excellait dans l’art de se faire désirer tout autant qu’à tenter d’attraper des papillons pour essayer de les conserver le plus longtemps possible sans les tuer. Quoique celui-ci semblait apte à résister longtemps à sa malignité, et le fait lui plaisait particulièrement. « Cette nuit.. me semble tout à fait propice à l’inattendu. À l’arbre. » Il tendit sa cigarette vers celle d’Evangeline, fit mine de porter un toast, lui adressa un clin d’œil malicieux. Il était de bonne humeur et l’ambiance douceâtre donnait une dimension presque irréelle à leur situation. C’était agréable.

« Qui je suis.. hm, vaste question ! Je ne suis pas vraiment fréquentable, je joue beaucoup trop avec le feu et je suis terriblement versatile. » Il pouffa de rire et cela rendait presque difficile de deviner s’il était sérieux, quoique le tableau qu’il venait de dépeindre fut tout à fait légitime, sinon un brin exagéré. « Je suis vétérinaire. » rajouta-t-il, comme pour s’assurer de ne pas trop paraître monstrueux, et le mensonge n’en était pas tout à fait un puisque, en soi, il soignait réellement des animaux, fussent-ils des dragons. Mais il ne pouvait décemment pas avouer ça à une moldue. « Alors j’imagine qu’aimer la nature et les animaux fait quand même de moi un gars bien. Un peu. J’habite un peu plus bas, dans la rue adjacente – mais enfin, crois-moi, tu ne veux pas voir l’état de mon appartement. »

C’était un mensonge également, plus effronté celui-ci ; Evan était un grand maniaque qui aimait plus que tout être propre sur lui, mais l’inviter dans son appartement, ce serait devoir répondre à ses questions sur les photos qui bougent, les livres aux noms abscons, les artefacts dragons parsemés un peu partout. Une vraie galère qu’il ne désirait pas réellement leur imposer – ni à elle, ni à lui-même. « Et toi, Evangeline ? Hmm, non, laisse-moi deviner.. Je te vois bien dans la création. Tu m’as l’air inventive. Je me trompe ? »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Mar 3 Fév - 20:13

Trinquer avec une cigarette. Quelle douce folie enfantine. Des passants traversent la rue en nous regardant étrangement. Qu'importe ! Finie la colere, bonjour la bonne humeur, le flirt et la joie. Oui, à l'arbre qui nous a réuni ce soir. Qu'aurais-je fait sinon ? Aurais-je passé la nuit à dessiner des croquis, à laisser mon inspiration se graver sur des feuilles vierges ? Ou bien serais-je partie dans un bar, danser toute la nuit ? Comment le savoir. J'avais fait mon choix et le destin m'avait conduit ici. « Qui je suis.. hm, vaste question ! Je ne suis pas vraiment fréquentable, je joue beaucoup trop avec le feu et je suis terriblement versatile. » Je ris avec lui. Bienvenue au club. Quoique je sais toujours où sont mes limites et ne franchit la ligne.

Il m'avoue être vétérinaire. Les animaux, la nature... La faune et la flore, tout était lié à mon sens. Et j'apprends également qu'il habite non loin de chez moi. Une bonne chose ou non ? Je n'en sais encore rien. Si nous devenons amis, cela pourrait être une très bonne chose, l'occasion de se revoir. Mais s'il venait à y avoir plus... J'ai pour habitude de ne jamais entretenir mes relations. C'est une chose bien trop dangereuse a mon goût. Je n'ai pas envie que l'on s'attache à moi sur ce point car moi je ne m'attacherai pas. Mais en tout cas s'il ne veut pas que je vienne, lui pourra toujours venir. Il n'y a rien de sorcier chez moi, et les photos mouvantes se trouvent dans un album photos. Il faut dire que je fréquente aussi bien les sorciers que les moldus, alors vaut mieux prévenir que guérir. Je garde l'idée de l'attirer chez moi dans un coin de ma tête.

« Et toi, Evangeline ? Hmm, non, laisse-moi deviner.. Je te vois bien dans la création. Tu m’as l’air inventive. Je me trompe ? » Je suis surprise. « Comment as-tu deviné ? » Je souris. Je n'ai pas l'habitude d'être aussi vite étudiée. « Es-tu un descendant de Sherlock Holmes ? Tu as raison. Je suis couturière. » Je m'apprête a lui dire que je tiens une boutique... Mais comment faire s'il souhaite venir me chercher sur mon lieu de travail ? Vite... Un mensonge. « Pour l'instant je crée des pièces chez moi, que j'envoie a des maisons de couture. La boutique, ce sera pour plus tard. » Je suis fière de moi. C'est tout à fait crédible et l'état de mon appartement, avec des tissus, des croquis, des fils traînant partout. Un vrai petit atelier.

Une figure sort du bar près de notre arbre. Je reconnais le responsable de chantier qui nous faisait face tandis que nous avions dressé avec les autres manifestants une chaîne de protection. Il nous observe, les mains dans les poches. Je me demande comment on va bien pouvoir tenir. « Demain matin je devrai partir pour travailler, je me demande si les manifestants vont revenir... » Et je me demande aussi si cet homme recroisera ma route...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 402
Age : 26

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Mer 4 Fév - 0:46

« Tout à fait, Evan Holmes. C’est mon nom ; quoiqu’il soit particulièrement courant, et je n’ai aucune filiation avec Sherlock. » Evan multipliait les mensonges comme un jeu mais cela l’amusait, et il ricana de nouveau en tirant sur sa cigarette, presque fier d’avoir deviné l’occupation d’Evangeline.
Mais Evan était simplement un petit malin, et le concept de créativité couvrait une telle large panoplie de métiers qu’il ne se mouillait pas trop. Evangeline, au demeurant, respirait une liberté certaine, une force de caractère qui avait mis la puce à l’oreille du jeune homme. Il ne la voyait pas derrière un bureau. Il ne la voyait pas dans un job bateau, répétitif, sans saveur. Elle brillait l’originalité, elle suintait l’indépendance – et couturière.. oui, elle s’habillait élégamment, mais Evan l’avait déjà remarqué, dans son amour pour les jolies choses.

« Ça te va bien. Tout autant que tes vêtements. » flatta-t-il, non sans sincérité, s’appuyant davantage contre l’arbre pour expirer la fumée de sa cigarette. Il aurait pu lui souhaiter bon courage, pour sa boutique, mais il n’était pas idiot et était conscient du travail – et de l’argent – que cela demandait, a fortiori dans un travail aussi instable. Il ne lui souhaitait que le meilleur, mais ne souhaitait pas non plus remuer le couteau dans la plaie et se tut dés lors, observant l’homme qui s’était immobilisé non loin d’eux pour les juger du regard. Par réflexe, Evan lui répondit d’un sourire en coin arrogant, presque mesquin tant il se sentait concerné par la cause, tant il voulait emmerder cet entrepreneur jusque dans son comportement d’adolescent sur le tard.

« Partir pour travailler ? » releva-t-il pourtant, haussant un fin sourcil curieux, relevant là une ambigüité étrange. Bien sûr il n’était pas le seul à pouvoir s’inventer une vie, mais il ne voyait pas l’intérêt qu’elle pouvait avoir à lui cacher la vérité.. à moins que sa raison ne soit similaire à la sienne, ou qu’elle tentait simplement de le draguer plus efficacement. L’idée le fit rire, retranscrivant son amusement alors qu’il levait la main pour jouer avec une mèche blonde, presque machinalement. « J’avais cru comprendre que tu travaillais chez toi. Tu aurais donc d’autres obligations ? » Là, ça devenait intéressant. La titiller, la pousser dans ses retranchements et le regard mutin qu’il riva sur elle trahissait l’intérêt qu’il mettait dans leur échange inopiné.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Lun 9 Fév - 22:04

Holmes ? Vraiment. J'en ris. Ouvertement, gorge déployée. Quelle coïncidence. Trop beau pour être vrai. Cela me semble tellement simple. Il me complimente. Je mime la gène mais ne peut rester sérieuse tres longtemps. Néanmoins, je suis fière. Fière de moi et de mes créations. Depuis ces deux dernières, j'ai vraiment pris en assurance. J'ose plus. Je m'affirme avec mes clientes, et mes clients meme s'ils sont plus rares que la gent feminine. Je n'avais pas été dans un magasin de prêt a porter depuis... Une éternité. Je ne portais que mes créations. Des choses simples au plus complexes. Comme aujourd'hui, je portais une robe tout simple, kaki, à manches longues. Simple mais avec une coupe parfaite, une broderie en dentelle d'une extrême finesse. Le tout rehaussé de quelques accessoires et voila. Il ne suffit pas grand chose pour sublimer un article. Quel qu'il soit.

Soudain, je me rend compte de ma stupidité. Je parle avec trop de franchise et d'instinct mais il ne me faut pas longtemps pour trouver une issue à ce merdier. Avec un petit sourire confiant, je saisis ma mèche de cheveux pour la soustraire à sa prise. « Me prendriez-vous pour une menteuse ? » Je prends un air offusqué mais trop facilement démenti par mon regard étincelant. « Sachez, monsieur Holmes, que je dois livrer une commande. Je me dois donc de quitter mon modeste appartement pour apporter cette robe - sublime par ailleurs, sans me vanter - et y apporter quelques retouches lorsqu'elle sera sur le dos de ma cliente. » Je croise les bras sur ma poitrine, une moue boudeuse sur le visage. « Et dire que je vous trouvais particulierement intéressant... Je vais devoir revoir mon jugement. » Je respire la provocation. Il a voulu jouer, je peux lui montrer que je suis particuilierement fine sur ce terrain la.

J'écrase la cigarette sur le bitume, essuyant une larme imaginaire. « Et puis quel intérêt... J'ai comme l'impression que toi comme moi nous n'attendons pas de relation très approfondie. » J'ai un sourire confiant. « J'ai raison... N'est-ce pas ? » De toute façon, s'il s'attend à plus si affînite, il sera très vite refroidi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 402
Age : 26

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Dim 15 Fév - 2:00

L’excuse se tenait, songea Evan en tirant distraitement sur sa cigarette, son sourire au coin des lèvres tandis qu’il l’écoute lui expliquer la situation. C’est vrai, si elle faisait tout à domicile, il semblait évident qu’elle doive également livrer ses clients, ou tout du moins certains d’entre eux. C’était déjà assez bon signe, songea-t-il ; elle se devait donc d’avoir des clients réguliers, ou tout du moins assez pour prendre le temps de se déplacer personnellement. Peut-être devrait-il lui commander quelque chose, se demanda-t-il en détaillant une nouvelle fois la tenue distinguée de la jeune femme. Une chemise, pour commencer, voir de quoi elle était capable ; puis un costume, ensuite, pourquoi pas, si elle se révélait à la hauteur.
Pas qu’il lui devait quoi que ce soit, mais étrangement Evan était intrigué par la demoiselle, outre le fait qu’elle partageait la même passion que lui pour cet arbre, outre le fait qu’elle soit sa voisine, outre le fait qu’il s’était rarement senti aussi en osmose avec une moldue de sa vie.

« Autant pour moi, chère Evangeline ! Vous me voyez mortifié de mon erreur de débutant. » s’excusa-t-il, soulignant son amusement d’un rire clair, remontant sa main pour ébouriffer la coiffure de sa vis-à-vis sans pour autant pousser le vice jusqu’à la décoiffer. Sa propre obsession pour ses cheveux l’empêchait de réellement porter préjudice à ceux des autres. Question de respect. « Je fais honte à mon patronyme. » Et la moue qui accompagne sa boutade n’était pas persuasive pour deux sous, mais il espérait au moins lui arracher un sourire.

Quant à sa question suivante, étonnamment, il prit le temps d’y réfléchir. Est-ce qu’il recherchait des relations approfondies ? Non, pas réellement. Son cercle privé était incroyablement large, et son cercle public fourmillait de tellement de gens qu’il ne se rappelait plus le nom de toutes ces personnes qui gravitaient autour de lui. Evan cultivait les relations passagères, la surface lisse et tranquille qui n’apportait ni problèmes, ni contrariétés. Mais il y avait ceux qui, d’une manière ou d’une autre, réussissaient à percer ces deux murs inébranlables pour se loger dans un coin de son cœur et de son encéphale pour ne jamais en ressortir. Ceux-là importaient. Ceux-là, oui, aussi limités étaient-ils, étaient les seuls à prétendre à la relation approfondie qu’Evangeline évoquait. Tirant une nouvelle bouffée songeuse, Evan finit par hausser les épaules, un peu songeur.

« Tu as raison. Je crois que je suis déjà bien trop occupé avec les actuelles pour en accumuler de nouvelles. » Ce qui était vrai, en outre, mais il préférait vraiment ne pas y penser maintenant, alors qu’il se sentait bien, qu’il se sentait détendu, que le vent frais caressait sa peau et que l’odeur du parfum d’Evangeline berçait sa soirée. « Mais – et pardonne ma curiosité – l’intérêt est partagé, néanmoins je n’arrive pas réellement à comprendre comment une jeune fille telle que toi puisse tenir un discours pareil. Est-ce naturel ? Un moyen de se protéger de quelque façon, peut-être. » Être indiscret faisait également partie de ses spécialités, mais Evan n’insistait jamais au moindre signe de désapprobation. On pouvait au moins lui accorder ce crédit.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   Mer 25 Fév - 18:06

Je me sens comme une enfant lorsqu'il s'amuse a m'ebourrifer gentiment les cheveux. J'essaie de prendre un air boudeur mais son rire est communicatif. « Vous n'avez guère l'air d'avoir honte mon cher ami. » Je prends un air et une voix snob, relevant le menton pour prendre un air de madame pincée. On rit, on s'amuse comme des gamins des rues. Ca le rappelle un peu mon enfance. Je n'ai guère plus de contact avec mes amis d'école moldue. Nous étions tous du même quartier, nous avions la même vie presque miséreuse. Dealer ? Serveur dans un bar miteux... Je n'espérais pas beaucoup d'eux. J'avais toujours eu ce petits trucs qu'ils n'avaient pas. La rage de vaincre, je voulais sortir de ce cadre et je pense que je ne m'en suis pas trop mal sortie.

Il semble songeur lorsque j'aborde la question des relations. Je fronce légèrement les sourcils. Je pensais pourtant qu'il etait ce genre d'homme dragueur a ne pas chercher de port fixe. Me serais-je trompée ? « Tu as raison. Je crois que je suis déjà bien trop occupé avec les actuelles pour en accumuler de nouvelles. » Bizaremment, je me sens soulagée. Je ne me voyais pas continuer notre conversation. Je me serais sentie vraiment mal à l'aise. D'ailleurs je crois que je l'aurai abandonné avec l'arbre... Je pouvais toujours veiller sur les ouvriers depuis ma fenêtre. Mais... « Mais – et pardonne ma curiosité – l’intérêt est partagé, néanmoins je n’arrive pas réellement à comprendre comment une jeune fille telle que toi puisse tenir un discours pareil. Est-ce naturel ? Un moyen de se protéger de quelque façon, peut-être. » Je bloque. Jamais quelqu'un ne s'était interessé à ma façon d'être, surtout pas un futur amant... En général ils profitaient de l'occasion sans se poser de question. « La curiosité est un vilain défaut. » Ma voix est plus tranchante que je ne le voulais. Je soupire doucement. « Naturel ? Non, c'est juste ma façon de penser. Je ne crois pas à l'amour. Une vague chimère, une flamme qui finit toujours par s'éteindre. A quoi bon espérer quelque chose qui finira par s'effacer ? » J'ai un sourire en coin. « Et pour devancer ta question, non je n'ai jamais eu de chagrin d'amour. » Ces questions sont un peu gênantes, j'espère vraiment qu'il va changer de sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Save the Tree (pv Evan)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Save the Tree (pv Evan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Save the Tree (pv Evan)
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Lena& Carmelia ♦ save me ~
» Justin Gabriel Vs Evan Bourne
» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Londres
 :: Côté Moldu
-
Sauter vers: