Partagez | 
 

 Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 3293
Age : 23

MessageSujet: Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...   Jeu 20 Nov - 22:32


Lily Potter

« Harry James Potter ! Tu as encore permis à tes céréales de créer un empire dans la cuisine !  »



Age 25 ans
Race Sorcière, née-moldue  


Métier Briseuse de sort à Gringotts
Habitation Godric Hollow
Divers A pour animal de compagnie une brownie nommée Gealach. Voyage souvent à travers le monde pour son travail. Parfois a dû mal à croiser son mari à cause de leur travail.

Damoiselle Gaea

Comment as-tu rejoint le forum ? Je suis co-fondatrice
Veux-tu un lien avec un p.v. ? Yep, avec
Est-ce un double compte ? Pas encore.
Avatar Holland Roden
Un dernier mot ? Me voilàààààà Je suis làààààààà
Copyright CRIPSOW.

« Discussions autours d'un thé »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur toi ?

J'ai été élue pire mère de quartier par les autres mère. Je crois qu'elles étaient prêtes à m'élire pire mère du monde si elles avaient pu, mais cela supposait que je suis une mère encore pire que Serena Peterson et elles la haïssent encore plus que moi. Le jour où quand j'ai repris mon travail, elles se sont mises à me jauger, à moins m'inviter. De toute manière j'ai détesté leur petit club de lecture où on passe plus notre temps à critiquer les absentes qu'à lire. Quand James est passé à temps partiels, car j'ai menacé de le quitter s'il ne s'impliquait pas un peu plus dans la maison cela fit scandale et je fus nommée pire mère de tous les temps. De toute manière je ne suis pas la meilleure mère, je suis du genre à oublier les goûters, dire à mon fils qu'il a la grâce d'un troll, comploter avec ma fille contre James ou encore laisser des céréales créer un empire dans la maison. Bon au moins Harry ne joue pas avec son balais à l'intérieur de la maison. Enfin quand James n'est pas là.

James ? J'en parle beaucoup oui. En même temps c'est mon mari. Je suis tombée enceinte peu avant qu'il me demande en mariage. Donc quand on a joué à devine ce que j'ai à te dire pour une fois j'ai bien fait de le laisser parler le premier. Bon après sa demande j'avais un peu oublier de lui dire que j'étais enceinte. Il m'en a voulu. Pas longtemps, il n'arrive pas à me bouder longtemps, mais il m'en a voulu. Autrefois lui et moi c'était la passion ardente, chaque jour était fantastique. Maintenant c'est fantastique quand j'arrive à le voir et les rares fois où on se voit seul à seul on passe notre temps à nous engueuler pour nous prouver notre amour. En plus de pire mère du quartier, elles m'ont nommée pire femme mariée au monde je crois. Bon contrairement à elles je n'ai pas d'amants. En même temps, je n'ai pas vraiment le temps de rencontrer de nouveaux hommes, car sinon il ne serait pas impossible que j'en ais. J'aime James, sinon je l'aurais quitté, mais il n'y a plus de passion et là, moi, j'ai besoin de passion.

D'ailleurs cela été le résultat de quelques disputes, de vraies disputes. Devant les enfants on se dispute jamais, mais quand celles-ci retentissent, ils savent qu'il y en a une. Jamais un mot plus haut que l'autre devant eux, mais le froid intersidérale est confortablement installé entre nous deux. Généralement je m'en vais à la laverie du coin. Je n'ai pas besoin d'y aller, la magie fait tout très bien, mais pourtant j'y vais laver des vêtements de manières moldus là bas et le roulement des tambours m'apaise, étrange, n'est-ce pas ?  

Le jour où j'ai perdu ma bague, je suis allée me réfugier là-bas. James n'y comprenait rien. Je ne sais pas s'il se doute, voir s'il sait que je l'ai perdue. C'est bien son genre de savoir ce genre de choses. Une mission où tout est allé trop vite, elle me dérangeait pour préparer un sort et je l'ai retiré en plein milieu du désert de Gobi lors d'une tempête de sable. Je pensais l'avoir glissée dans ma poche, mais il s'est révélée que non. J'étais bien trop loin quand je me suis rendue compte de sa perte. Je porte une autre bague en attendant, elle n'y ressemble guère, mais je me dis que de loin, si on ne fait pas attention...

Que penses-tu des guildes ? En as-tu rejoint une ?

J'étais membre de la guilde Nutcombia, à ma sortie de Poudlard c'était une évidence, je devais les rejoindre. Ils recrutent assez tôt. Ils vous accostent à Pré-au-Lard, probablement ont-ils des agents au sein même de l'école. Je me suis donc retrouvée membre de la guilde pendant quelques années. Ils m'ont aidé à avoir mon poste de briseuse de sort à Gringotts. Être présentée aux bonnes personnes quand on est une née-moldu cela aide. Mes compétences ont fait le reste. A l'époque je voyageais plus qu'aujourd'hui, pour Gringotts et pour la guilde. Je réalisais de nombreuses missions pour les aider, cherchant des preuves à travers l'histoire que les êtres n'étaient pas dangereux, qu'ils avaient déjà été intégrés. Pour tout vous dire je trouvai plutôt le contraire, mais ils me pousser à persister à continuer à chercher. Je n'ai jamais été dans la guéguerre qui existe entre les guildes. Je ne me préoccupais pas vraiment des autres et aujourd'hui encore je n'y prête aucune attention. Lorsque je suis tombée enceinte de Cassiopée, j'ai arrêté les missions tout en étant membre, pour finir par quitter tout simplement le guilde. Je garde toutefois encore des relations avec certains membres de la guilde.

Que penses-tu de l'intégration des autres races dans le monde magique ? Et des cracmols et moldus ?

Je suis hésitante en ce qui concerne l'intégration de certaines créatures. Pour travailler au quotidien avec des gobelins, je vois bien qu'ils ont une vision très particulière de la liberté. Les harpies font mines d'être gentilles, mais ne nous mentons pas, elles ont passé des décennies à dévorer des enfants, changer du jour au lendemain ? Je sais fort bien que mon discours n'est pas celui d'une membre de la guilde Nutcombia, mais à ma sortie de Poudlard j'étais naïve et innocente, mes missions m'ont fait comprendre que ces créatures n'étaient pas prêtes à être intégrer ou du moins pas sans de nombreuses, forts nombreuses, conditions. Concernant les cracmols, c'est une évidence qu'ils doivent être intégrés, le racisme qu'ils doivent supporter est inamissible. Après tout ils viennent du monde magique et les rejeter sous prétexte qu'ils n'aient pas de pouvoir est tout simplement cruels. Enfin les moldus, je ne sais pas. Quand je vois les réactions de personne comme ma sœur, je ne sais si c'est une bonne idée. L'intégration suppose donc un prix, est-ce que notre société est-elle prête à le payer ? J'ai un doute et je doute d'autant plus que les autres soient prêt à nous rejoindre sans changer leur mœurs.

Que ferais-tu si tu rencontrais un troll des montagnes sur ton chemin ?

Tout dépend si je dois continuer sur le chemin, si je peux transplaner, si je peux le contourner, bref, cette question n'est clairement pas suffisante. Quoi que j'avoue que j'aurais tendance à faire face au troll et essayer de le mettre H.S. Non pas par goût de l'aventure et qu'il est quand même plus amusement de s'attaquer à un troll que de changer des couches. Enfin si, un peu. Je pense que j'essaierai différents sorts, je n'essaierai pas de le tuer, je ne suis pas cruelle. Même si j'ai quelque chose contre les trolls depuis que je me suis retrouvée enfermée dans les toilettes avec l'un d'entre eux lors d'un 31 décembre. Hors des toilettes les gens faisaient le décompte, moi j'étais en train d'essayer de survivre avant de m'enfuir. Je n'avais finalement pas vraiment touché le troll, juste attaquer avec des oiseaux et fuit en transplanant dans toute la gloire de mon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 23

MessageSujet: Re: Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...   Jeu 20 Nov - 22:32


Histoire

« A l'aventure compagnon »
C'est l'histoire d'une fille qui aimerait être comme les autres, mais qui n'est pas vraiment comme les autres. Elle débute officiellement 30 janvier 1960, du moins c'est ce qu'affirmait son acte de naissance. Officieusement, il y a toute une histoire avant, celle de ses parents déjà. Ils ont fondé une famille, ils ont eut une première fille qu'ils nommèrent Pétunia. Ils n'ont fait que perpétuer une histoire qui a commencé quand le jour n'était pas encore le jour et que la Terre n'était qu'un nom qui n'existait pas. Son histoire débute dans la douleur et les cris, ceux de la maternité. Rosalia Evans s'était jurée de ne plus supporter cette enfance après avoir accouché de sa première fille et pourtant, elle se retrouva de nouveau à l’hôpital insultant de tout les noms son pauvre mari Brandon qui avait émergé de son bureau échevelé. Pour la soutenir la chose dont il était capable était de se faire broyer la main et lui raconter l'histoire d'Arthur Pendragon. Histoire qu'il connaît fort bien, car il travaillait dessus depuis des années et la concrétisation apparaissait enfin avec la future publication de son livre. Ce qui ne fut pas la meilleure idée, car sa chère et tendre femme menaça de lui faire un procès. Se marier avec une avocate ce n'était pas le meilleur choix à faire selon lui. Lily finit par voir le jour, dans les insultes et les piques de ses parents sous le regard inquiet des médecins qui se demandaient s'il était vraiment bon de laisser cet enfant entre les bras de telles personnes. Cependant, les deux se turent dès qu'ils virent leur deuxième et merveilleuse petite fille. Elle était aimée, par ses parents, par sa grande sœur et c'est ce qui importait.

Lors des premières années de la vie de Lily, il n'arriva aucun accident notable. Si ce n'est que l'enfant était curieux de tout et dès qu'elle pu trotter elle n'hésitait pas à partir à l'aventure à travers la demeure sous la surveillance de sa grande sœur qui prenait son rôle à cœur pour le plus grand soulagement de leurs parents. Il suffit de quelques secondes d'inattention pour qu'elle ne soit plus là où elle devait être. Elle devait avoir quatre ans quand les événements bizarres commencèrent à arriver. Une mélodie qui se joue toute seule, des objets qui se retrouvent à léviter de quelques millimètres ou encore des portes qui s'ouvraient toutes seules. La famille Evans mettait ça sur le compte du hasard et bien que Lily soit le centre de tous ces événements, personne ne jugea qu'elle en était responsable. Ce n'est qu'à ses sept ans qu'il fut décidé qu'elle n'était pas comme les autres. Comme quand elle sautait le plus haut possible de sa balançoire et au lieu de tomber comme une pierre, elle se laissait tomber lentement. Pétunia fulminait contre sa petite sœur qui attirait alors l'attention de ses parents et surtout mettait en danger toute la famille. Elle avait l'habitude que l'attention soit centrée sur elle, elle était la grande sœur, mais pas seulement, elle était aussi la meilleure à l'école, la plus populaire, la plus parfaite des petites filles. Lily l'étais moins, plus rêveuse, les choses terre à terre ne semblait pas l’intéressait. Elle ne parlait que de magie et de contes de fée.

Toutefois ce que Petunia détestait plus que tout c'était Severus Rogue. Le seul véritable ami de Lily. Les autres enfants n’intéressaient pas la petite fille, mais Severus la fascinait. Il n'allait pas à l'école, avait les cheveux gras et Pétunia disait qu'il était bizarre et étrange, passant soit disant son temps à les espionner. Severus était tout pour Lily. Ce fut lui qui lui parla de Poudlard et de toutes ces choses. Dès qu'elle avait quelques instants de libre, elle allait voir Severus pour écouter ses histoires merveilleuses. Selon lui elle aussi un jour elle irait à Poudlard ! Petunia disait que c'était des bêtises, mais Lily n'était pas d'accord, elle le savait et attendait avec impatience sa lettre de Poudlard.

Sa lettre n'est pas arrivée le jour de son anniversaire, la petite fille en voulu à son ami. Elle pensait qu'il s'était moqué d'elle et ne pensais pas la recevoir un jour. Pourtant elle est venue, plusieurs mois plus tard on lui annonça son inscription à Poudlard, ainsi que la liste des fournitures scolaires. Ce fut une sorcière tout à fait charmante du nom de Minerva McGonnagal qui était passé chez les Evans pour annoncer la nouvelle. Toute la petite famille était excitée excepté Pétunia. Elle ne comprenait pas pourquoi elle n'avait pas le droit d'aller à Poudlard. Elle écrivit plusieurs fois à Albus, mais sans succès. Lily appuya la demande de sa sœur, mais sa réponse était définitive, seul les sorciers pouvaient aller à Poudlard. Les deux sœurs si proches, se retrouvèrent éloignées l'une de l'autre. Lily était vexée du peu d'attention que Pétunia prêtait à ses pouvoirs et Pétunia était tout simplement jalouse. Tant et si bien que sa première visite sur le chemin de traverse qui devait se faire dans la joie et la bonne humeur divisa la famille. Seule sa mère l'accompagna, tendit que sa sœur avait décidé qu'elle devait aller à tout prix à la fête de sa meilleure amie et son père devait l'emmener. Pour la première fois les deux sœurs se retrouvèrent séparées. Cependant la peine de Lily disparu bien vite devant les merveilles du chemin de traverse, sa mère, les lèvres pincées ne cessaient de se demander si c'était bien sérieux pour une enfant d'avoir accès à tant de choses dont une baguette magique. Baguette que Lily se fit rapidement confisquée quand elle fit exploser le vase ming de Tante Marthe. Elle voulait le faire léviter, rien plus, mais ses parents n'étaient pas trop de cet avis, ni le ministère de la magie qui envoya une lettre aux Evans leur expliquant qu'il était interdit pour un sorcier de premier cycle de faire de la magie. A cet instant se posa la question de qu'est-ce qu'un sorcier de premier cycle, mais de toute évidence Lily en faisait partie, donc plus de magie avant Poudlard.

Elle n'avait jamais quitté ses parents plus de deux semaines et c'était pour aller chez Granny, sa grand-mère adorée qu'elle connaissait depuis sa naissance. Alors plusieurs mois entiers ? Ce fut la boule au ventre que Lily se rendit au Poudlard express et dû traverser la barrière avec Elaine, la mère de Severus, laissant ses parents dans le monde moldu. Sans Severus elle aurait probablement fondu en larmes. Elle était excitée, terrifiée et épuisée faute de ne pas avoir dormi la nuit précédente et passe une bonne partie du trajet à dormir, tendit que l'autre elle discutait avec Severus faisant des spéculations sur la maison où elle irait. Selon elle Serdaigle n'était pas fait pour elle, pas assez sérieux. Serpentard semblait fort sympathique, en tout cas Severus en disait le plus grand bien et elle aimerai bien la rejoindre. Par contre Gryffondor, phoua ! Hors de question. Elle n'était pas de ses imbéciles à foncer tête baissés. Peut-être Poufsouffle, elle aimait les valeurs transmises par cette maison.

Et ce fut gryffondor, trop surprise et émerveillée par ce choixpeau qui parlait dans sa tête, elle n'osa pas prononcer le moindre mot pour protester. Cependant, ceux qu'elles avaient traités d'imbéciles l'accueille avec une telle joie qu'elle oublia rapidement le regard blessé de Severus. Lui fut répartie à Serpentard, la maison dite ennemie. Pourtant ils restèrent amis. Ils étaient ensemble dès qu'ils le pouvaient, ils s'entraidaient et l'élève plutôt moyenne que Lily était devient bonne élève sans pour autant tomber dans l'excellence. Elle se passionnait pour tout et tout particulièrement pour l'histoire de la magie. Avoir un père historien ancre certaines habitudes dans la vie. Ils aimaient discuter de la différence de l'histoire entre les deux mondes. Cela les fascinait. La vie était belle. Elle se faisait des amis, se blessa en volant, puis en cours de défense contre les forces du mal, jamais rien de grave, suffisant pour que sa mère menace de faire un procès à l'école. Lors de sa troisième année elle s’intéressa aux runes et aux soins aux créatures magiques. Ce fut aussi cette année que James commença à la draguer. Au début elle en était juste amusée, puis de plus en plus agacée, voir effarée. Elle se mit à le menacer de lui faire un procès s'il continuait, mais dans le monde des sorciers on ne fait malheureusement pas des procès pour tout et n'importe quoi comme chez les moldus. Sa sœur s'éloignait de plus en plus d'elle. Elle vivait sa vie de son côté, elle disait qu'elle était un monde et dès que Lily rentrait chez elle, Pétunia l'évitait. Tant et si bien qu'à partir de sa cinquième année Lily resta à Poudlard durant les vacances, prétextant qu'elle devait travailler pour ses BUSE.

La cinquième année fut celle de tous les changements, ce fut cette année qu'elle alla au club de Slug, ce fut aussi cette année qu'elle perdu Severus comme ami et puis aussi qu'elle se décida à devenir briseuse de sort. Elle penchait entre différentes carrières, mais elle voulait voyager, voir le monde et surtout l'histoire ancienne. Elle voulait être langue de plombs, mais pas de voyage, être enfermée et étudiait la magie dans les sous-sols ? Très peu pour elle et elle s'en retrouva rapidement refroidis. On lui proposa une carrière de mage historien, mais le souvenir de son père enfermait dans son bureau et surtout véritable passionné lui fit comprendre que ce n'était pas pour elle. Elle aimait l'histoire, mais elle ne pouvait pas que l'étudier. Finalement, avec son professeur référent, elle se décida pour être briseuse de sort. Après avoir eut ses BUSE avec succès, Lily prit pour la première fois conscience qu'elle n'était plus une moldue, mais bel et bien une sorcière. Sa sœur annonçait qu'elle avait rencontré un homme. Sa mère avait arrêté de menacer Poudlard de faire un procès. Le monde changeait et ce n'était plus le sien.

La sixième année fut longue et lente. Elle apprit cette année là à se transplaner et réussi de justesse son permis de transplanage. Elle prit surtout conscience que James pouvait être charmant. Ils devinrent amis, même si au début elle était méfiante, elle appréciait sa compagnie et peu à peu elle se mit même à la chercher elle-même. Pourtant ce n'est qu'à la fin de sa septième année qu'elle concéda à sortir avec lui s'il signait un contrat comprenant de nombreuses closes qui la plupart avaient été dictés par son très cher paternel. Entre autre celle d'accepter de faire des reconstitution historique avec lui afin qu'ils puissent faire plus ample connaissance. De son côté son père avait dû s'engager de ne pas tenter de donner « par erreur » un coup d'épée à James. De toute manière s'il le faisait sa femme lui faisait un procès. Lily retourna chez elle les premiers mois, l'idée que James sorte avec une née-moldue étant difficilement accepter par les Potter, c'était surtout lui qui venait chez les Evans. La jeune femme s'amusait à le laisser seul avec l'un de ces deux parents qui se faisaient un plaisir de tester le pauvre sorcier en lui faisant supporter leçon de cuisine, leçon d'histoire et film complètement niais. James était sans aucun doute leur gendre préféré. Il reçut d'ailleurs ce titre dès sa première venue dans le demeure Evans et les corrections incessantes de Lily ne servait à rien. Ils trouvaient que Vernon était bien trop sérieux, mais jamais ils ne l'auraient dit à Pétunia qui aimait sincèrement celui qui était devenu son fiancé.

Elle se mit à vivre avec James. Dans une petite maison plutôt délabrée dans Godric Hollow qu'ils durent retaper, mais fort heureusement avec la magie cela alla plutôt rapidement. Tout alla ensuite très vite. Le bébé, le mariage, à moins que ce fut le mariage, puis le bébé. Il y eut un second enfant, elle ne sait trop comment. La passion devint un simple amour tranquille. Ils se voyaient de moins en moins, James avait tendance à la laisser tout faire. S'occuper des enfants, de la maison. Tout allait vite, trop vite. Elle ne savait pas si elle avait le temps de vraiment savourer. Et puis un jour elle dû dire stop. Juste stop. Sauf que quand Lily dit stop, c'est violent. Elle prit Cassiopée et Harry et s'en alla chez sa Granny. Pétunia était en visite chez ses parents et puis James serait trop facilement la trouvait. Il la trouva facilement. Il n'est même pas passé chez ses parents le fourbe. Il la connaît trop bien. Pour sauver leur mariage et le mental de Lily il fut décidé qu'il l'aiderai. Passant ainsi à temps partiel. Sur le papier cela sonne bien, la réalité est qu'elle le voit encore moins souvent qu'avant. Elle aime son métier. Elle aime son mari. Elle aime ses enfants. Pourtant tout cela ne s’enclenche pas comme cela le devrait. Elle est perdue parfois, s'imaginant cette époque bénite.

Cette époque où elle sortait de Poudlard, où elle avait rejoint la guilde Nuctombia, qui l'avait aidée à avoir un travail à Gringotts comme briseuse de sort. Elle partait en mission, sans vraiment d'attache si ce n'est James. Tout était tellement plus simple. Pourtant pour rien au monde elle échangerai cette ancienne vie et l'actuelle. Quelque chose ne s'enclenche plus. Ça l'embête. La dernière fois que c'est arrivée elle perdait sa sœur. Aujourd'hui elle ne connaît son neveu obèse qu'en photo. Parfois elle a peur de perdre son mari, parce qu'elle n'est pas toujours conciliante. Elle sait qu'elle devrait l'être. Elle sait qu'elle devrait faire beaucoup de choses. Pourtant elle le fait pas.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...   Dim 7 Déc - 0:06

Félicitation ! Te voilà donc validée, n'oublie pas de te rendre dans les listings afin de recenser ton personnage dans les différents sujets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Lily Potter ☞ Briseuse de sort, mère de deux, pardon quatre enfants...
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» [A reprendre - Elève/Héritier] Lily Potter (Elle Fanning) ~ 1e année à Gryffondor
» (F) Lily L. Potter, 1ère année, maison au choix [Libre]
» Elèves de Gryffondor [Libres 03/05]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Gestion du personnage
 :: Fiche de présentation :: Fiches Validées
-
Sauter vers: