Partagez | 
 

 Le temps de la trahison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Le temps de la trahison.    Sam 28 Fév - 15:18

Elle se mordit la lèvre inférieur nerveusement. Elle avait été suspendue suite à la « petite tension » qui avait eut lieu entre elle et son supérieur. Lily avait levé un peu la voix quand ce dernier lui avait reproché de ne pas voir su ramener l'anneau et qu'il l'avait traité d'incapable flemmarde qui avait préféré faire un séjour à St Mangouste que revenir travailler. Elle avait su être calme jusque là, elle avait même réussit à énoncer d'une voix calme qu'elle avait été attaquée par une bande de diablotins qui sévissaient dans la région et qu'aucun sorcier seul n'aurait pu leur faire face. A ça il lui a dit qu'elle aurait dû donc se rendre utile en perdant la vie en un tel lieux. Au moins elle aurait nourrit les démons. Le tout en lui balançant sa prochaine mission qui au visage qui l'envoyait une nouvelle fois loin à l'étranger pendant plusieurs jours. Ce n'est pas sa faute si le bureau a brûlé, elle s'était contenté de mettre feu au dossier et cela s'est étendu, tout simplement.

Plus de secrets, voilà ce qu'ils s'étaient promis, mais James ne savait rien de sa suspension et elle passait donc ses journées hors de la maison à faire des choses dont elle avait parfois honte. Comme à cet instant où elle est en train de filer Lily-Rose, la reine des garces. Elle voyait James. Et James ne lui avait rien dit. Pourquoi ? Soit disant qu'ils n'avaient plus de secrets. Pourtant il avait tu sa rencontre avec sa pire ennemie. Les lèvres pincées, Lily avança, ne détachant jamais son regard de son dos. Quand elle fit mine de se retourner, elle cessa brusquement de bouger se perdant dans la contemplation d'un aquarium remplit de tritons arc-en-ciel aux vertus thérapeutiques. Puis elle reprit sa route et Lily la suivit. Elle n'était pas douée en filature et avait l'impression d'attirer l'attention sur elle plus que d'être discrète avec sa grosse paire de lunette noire et sa perruque brune. Elle avait vu faire ça dans un film, sauf que c'était dans le monde moldu, et en été.

Et elle venait de la perdre de vue. Elle poussa un soupire et retira ses lunettes de soleil. A quel jeu jouait-elle ? Ce n'était pas parce qu'elle avait trouvé un billet pour le British Museum dans sa poche et qu'elle avait croisé Lily-Rose qu'ils avaient rendez-vous ? Si ? Elle doutait d'elle, elle doutait de lui. Tous les mots qu'ils s'étaient prononcés n'étaient en réalité que du vent. Il y avait d'abord son travail et maintenant James... Elle avait l'impression de perdre pied. En plus cette perruque lui tenait bien trop chaud. Elle l'enleva et se gratta le crane en gémissant de plaisir. Plus jamais elle n'userait d'une perruque ! Un sort de transformation était peut-être plus long, mais bien plus confortable. Elle détacha ses cheveux qui étaient retenus en un chignon et se laissa aller contre le mur tout en se glissant jusqu'au sol.

Et maintenant la voilà là, elle avait perdu sa cible, de toute manière n'était-ce pas ce qu'il y avait de mieux ? La suivre pour essayer de les prendre sur le fait était ridicule, elle ne le voulait même pas. Elle ne savait pas ce qu'elle voulait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 237

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Le temps de la trahison.    Mar 3 Mar - 0:12

    Oui, en effet, elle avait bien vu James. Au Chaudron Baveur, lors d'une soirée assez arrosée, il fallait le dire. Soirée au cours de laquelle il ne s'était rien passé. Strictement rien. C'était juste de belles retrouvailles. De toutes les manières, Lily-Rose n'aurait jamais pu céder à la tentation d'une aventure avec James. Elle avait certains principes, et l'idée de coucher avec un homme marié la répugnait, sans aucun doute à cause de l'histoire de ses parents. Alors oui, elle avait vu Mr. Potter, et serait sans doute amenée à le revoir, mais non, il n'y avait jamais rien eu entre eux et il n'y aurait jamais rien. C'était aussi clair pour lui que pour elle, Rose en était certaine. C'est pourquoi à aucun moment elle n'aurait pu s'imaginer la situation qu'elle allait vivre.

    Lily-Rose ne savait pas tellement ce qu'elle faisait là. Elle n'avait pas une franche idée de ce qui l'avait poussée à s'aventurer du côté Moldu, encore une fois. Encore moins ce qu'elle fichait au British Museum, précisément. Ça n'était pas vraiment son truc en général, ce genre d'endroits, elle préférait les grands espaces, avec un peu moins de monde, moins d'enfants, et moins de moldus en général. Vraiment, on lui en avait peut-être parlé, et elle y était rentrée sans vraiment réfléchir à ce qu'elle faisait. Toujours était-il qu'elle se trouvait là et qu'elle n'avait pas pu s'empêcher de se sentir terriblement épiée. Au début, elle avait décidé d'ignorer son impression qui, elle était sûre, était infondée. Mais plus cette sensation persistait, plus elle y prêtait attention. Elle avait donc continué la visite de cet endroit tout en essayant de repérer un éventuel espion. L'idée qu'on veuille la suivre lui avait d'abord paru ridicule, avant qu'elle ne liste toutes les raisons plausibles et qu'elle ne découvre qu'en réalité, il y en avait bien plus qu'elle l'avait tout d'abord soupçonné.

    Alors Lily-Rose s'était mis à faire attention, à observer autour d'elle, à se retourner, tout en notant les personnes ayant l'air suspectes. Elle mis cependant du temps à repérer la jeune femme brune portant des lunettes. Mais Rose avait fini par être sûre qu'elle était celle qui la suivait et avait donc cherché à la semer, elle trouverait bien plus tard qui était cette personne et pourquoi elle s'efforçait à la poursuivre. Elle fit mine de s'intéresser à un tableau devant lequel un groupe de curieux s'était attroupé. Tableau qui demeura terriblement vide de sens et d'esthétique aux yeux de la jeune sorcière. Elle s'engagea ensuite dans une autre allée, se fit un chemin à travers un autre groupe d'amateur d'art et finalement, en accélérant le pas, elle parvint à semer l'espionne. Elle laissa du temps passer avant de revenir sur ses pas pour la retrouver. De loin, elle pu donc observer Lily Potter enlever sa perruque et s'écrouler au sol. Elle lui aurait presque fait pitié, presque, parce que pour ça, il aurait fallu que Rose oublie qu'elle venait de la suivre pendant un long moment. Bien qu'elle devina la raison de sa présence, elle décida d'aller la voir, bien décidée à obtenir quelques précisions.

    Sans se dépêcher plus que nécessaire (après tout, Potter ne semblait pas décidée à bouger), Lily-Rose rejoignit la jeune femme, devant qui elle s'arrêta, laissant le silence s'installer quelques instants. « Au cas où tu hésiterais à te teindre, le brun te vas à ravir, Lily. » lâcha-t-elle finalement, sans prendre la peine de se baisser pour être en face d'elle Elle n'ajouta rien de plus, attendant simplement que Lily s'explique d'elle-même. Certes, elles ne pouvaient pas se supporter mais... elles étaient adultes désormais, alors elles pouvaient se comporter comme tels, non ?


Vous trouverez en moi de ces immenses abîmes, de ces vastes sentiments concentrés que les niais appellent des vices, mais vous ne me trouverez jamais ni lâche, ni ingrat. Enfin, je ne suis ni un pion, ni un fou, mais une tour, mon petit.
(c) Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 3293
Age : 24

MessageSujet: Re: Le temps de la trahison.    Sam 7 Mar - 16:16

Elle faisait une très mauvaise espionne, maintenant elle pouvait en avoir la certitude. Perruque à la main, regard dans le vague, Lily se demandait bien ce qui l'avait poussé à agir ainsi. Elle ne cessait de clamer haut et fort qu'elle avait confiance en son mari, qu'elle l'aimait, que tout allait pour le mieux dans leur couple. Pourtant elle avait des secrets pour lui, encore une fois, pourtant elle était en train de suivre cette fille qui lui faisait la misère à Poudlard. Elle ne voulait rien savoir de Lily-Rose et pourtant, elle venait chercher à tout connaître sur elle. « Au cas où tu hésiterais à te teindre, le brun te vas à ravir, Lily. »Lily sursautât et jetât un regard effaré à son ennemie de toujours qui venait de s'installer l'air de rien à ses côtés. Prise en faute, elle eut la défense de rougir et elle fourra sous sa cape sa perruque qu'elle tenait encore à la main. « Tu n'as pas un rendez-vous ? »Persifla-t-elle. Elle voulait encore savoir si cette femme était décidé à rencontre son mari. Après tout, ils s’étaient déjà vu, dans ce bar. Elle y était aussi, elle voulait rejoindre James. Ils s'entendaient que trop bien l'un et l'autre pour qu'elle vienne les déranger, alors elle est repartie, les laissant seul. Faire ceux qu'ils voulaient.

Elle était là, aux côtés de sa pire ennemie, autours d'elles les sorciers se mélangent aux moldus qui sont inconscients qu'il y a des cours et des conférences derrière ses murs. Elle-même plus jeune était venue étudier les runes et la magie ancienne. Elle n'avait plus vraiment remit les pieds, n'ayant pas d'occasion, toujours dévouée à sa famille ou bien à son travail. Elle n'avait plus vraiment de vie. Même après s'être éloignée de sa famille. Elle poussa un soupire agacé et n’ajoutât rien. Plantant son regard dans la foule qui se muait autours d'elles sans faire attention. Lily était surprise par la venue de Lily-Rose, elle s'était imaginée que si elle avait été repérée, sa vieille ennemie aurait prit une malin plaisir à la rabaisser, à renouer avec leur vieille haine. Pourtant il n'en était rien, elle s'était contenté de s'asseoir à côté d'elle, avec une petite pique en plus.

Lily ne faisait pas le poids face à elle. Elle était celle qui était en faute, celle qui s'était faite surprise sur le fait, celle qui avait fait tout ce qu'il ne fallait pas faire. Elle pensa au billet du British Museum qu'elle avait laissé dans la poche de James. Allait-elle le croiser lui aussi ? Allait-il venir ? « Je peux savoir ce qui te prend de m'appeler par mon prénom et de t'asseoir ainsi à mes côtés ? »Un rictus ironique caressa ses lèvres. « On pourrait presque croire qu'on est amis ainsi... »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Le temps de la trahison.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Le temps de la trahison.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Lit sa si t'a du temps a perdre mon chou =D
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Londres
 :: Côté Moldu :: British Museum
-
Sauter vers: