Partagez | 
 

 Soirée mondaine sanguine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 108
Age : 23

MessageSujet: Soirée mondaine sanguine.    Sam 28 Fév - 22:06

Monsieur et Madame Potter n'avaient jamais pu avoir la fierté que ressentaient les autres grands-parents avec leurs petits enfants. L'un avait épousé une né-moldu, l'autre allait se marier avec une sang-mêlé, il ne restait guère plus que Daenerys dont le premier mariage fut un échec. Elle était leur seul espoir, la seule qui bien que venant des Rossini était celle qui était le plus à se soumettre aux règles de convenances de leur société. Pour cette raison son sourire ne quitta pas ses lèvres tendit qu'on lui annonçait qu'on venait de lui trouver un nouveau prétendant. Son nom ? C'était sans importance, les négociations étaient en cours. Les négociations oui. Elle n'était qu'un bien sur le marché, rien d'autres. « Et si je refuse de me marier ? » La question murmure à demi-mot avait jeté un froid dans la conversation. Dianopée Potter avait suspendu son geste et du thé s'écoulait de sa tasse pour tâcher sa robe, mais personne ne prit la peine de le lui faire remarquer de peur de subir sa colère. « Pardon ? » C'était une manière polie pour elle de dire à sa petite fille qu'elle n'avait pas son mot dans l'histoire. « Elle doit être fatiguée. » C'était son grand-père qui venait de parler cette fois-ci. Il toisa sa petite fille, lui intimant de se taire du regard. « Je dois vous quitter. J'ai un rendez-vous. » « Jeune fille, restez ici, nous devons parler. » Daenerys jetât un regard lourd à ses grands-parents. « Je ne suis plus une petite fille, vous n'avez plus d'ordre à me donner. Au revoir. » La bouche grand ouverte, les couleurs s'échappant de leur visage, elle venait de choquer ses grands-parents.

Furieuse elle s'en alla. D'un geste agacée elle détacha le chignon élégant et parfait qui retenait ses cheveux. Seul l'idée que ses grands-parents allaient passer bientôt l'arme à gauche lui permettait de les supporter. Même s'il serait possible qu'elle les pousse à découvrir le royaume des morts plus tôt que le destin l'avait prévu pour eux. Elle se transplana à la gare de King Cross, voix 8/5, portoloin pour les chutes de Victoria. Lieu touristique pour certains, lieu de mort pour d'autres. Elle fit un petit signe à la sorcière blonde quand elle la vit. Dire qu'elle était son amie serait un grand mot, elle ne considérait pas vraiment les gens comme ses amis, si ce n'est Sirius peut-être. La première fois qu'elle avait fait sa connaissance, c'était pour lui montrer le monde, pour faire d'elle une lady. Aujourd'hui encore elle se pliait à se rôle, même si elle comptait bien tuer l'un des invités de la petite sauterie. « Tu verras, ce sont des gens tout à fait charmant. » Il fallait comprendre par là, ennuyeux à mourir, mais il faut bien sourire et faire croire que l'on s'amuse comme des petits fous.

Les gens réellement distingués mettaient à disposition des portoloins privés, ce n'était pas le cas et elle dû poser sa main sur un portoloin commun, se collant aux prolétaires qui n'avaient aucune idée de la vie digne qu'elle vivait. Le contrôleur se mit à faire le décompte d'une voix lasse, elle se contenta d'effleurer le banc public refusant que le bas peuple partage ses germes avec elle. Elle sentit le crochet l'aspirer et ce fut avec la grâce d'une sang-pur qui a l'habitude de ce moyen de transport qu'elle atterrie sur son lieu. Elle rejeta ses cheveux en arrière et détacha sa cape, la chaleur étouffante exigée une tenue bien plus légère. Elle jetât un regard critique à la tenue de Solveig, mais ne fit aucun commentaire. « Mesdmoiselles. » Un cocher en tenue les attendaient devant un carrosse tirés par de superbes sombrales. « Le marchepied est coincé est... » Daenerys leva les yeux vers le ciel bleu azure. « A quatre pates. » L'homme balbutia, surpris, elle claqua les doigts agaçais pour lui intimé d’obéir. Confus, il le fit et poussa un petit cri tendit que la sorcière d'un pied leste usa de sa personne comme marchepied. Quand elle était en société, il était hors de question que l'on la pense faible. Certains lui jetèrent des regards surpris de dégoûts, mais dans d'autres brillait l'admiration.


TOUS LES HOMMES MEURENT UN JOUR
Par chance moi je suis une femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Soirée mondaine sanguine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Soirée mondaine, soirée mortelle [Armando, Elix, Veronica] [09/03/42]
» Soirée Mondaine.
» Fête mondaine
» Presentation of the Red Woman
» Soirée mondaine à Crocus [PV Akira Kain et Alandro Coronado]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Au-delà
 :: Reste du monde :: Afrique :: Nécropole de Saqqarah, Egypte
-
Sauter vers: