Partagez | 
 

 Here comes a regular • Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 99
Age : 25

Dragée surprise
MessageSujet: Here comes a regular • Lily-Rose   Ven 6 Mar - 17:57

« Oswald et Felicity Dixton sont heureux de vous annoncer la naissance de leur fils, Angel, ce 2 mars 1986... », disait la carte accompagnée d'une photo en noir et blanc. Zeno ne put s'empêcher de sourire. Angel faisait des moues dans son sommeil paisible et ses petits poings se serraient et se relâchaient alternativement. Il fixait la photo d'un air absent, son sourire toujours coincé au coin des lèvres, se disant vaguement qu'Angel ne resterait pas un ange bien longtemps en étant élevé par sa garce de sœur et son malfrat de mari. Il faudrait qu'il change de nom pour quelque chose de plus infernal... Mais Zeno veillerait à ce qu'il ne tourne pas trop mal.

« Bon, Zeno, tu viens ? dit son père en surgissant soudain face à lui.
Hein ? Où ça ?
— À ton avis, dit-il d'un ton mi-amusé, mi-impatient, lançant un regard appuyé au faire-part de naissance que Zeno tenait entre ses mains.
Oh ! Je suis obli– Je dois... Tu crois qu'elle voudra de moi ? bafouilla-t-il.
— Bien sûr, elle t'en voudrait plus si tu ne venais pas. Et c'est ton neveu, vos histoires ne sont pas son problème. »


Zeno lui sourit et posa le faire-part sur la table en se levant. Ce n'était même pas le petit-fils de son père et lui aussi avait une relation conflictuelle avec Felicity – qui n'en avait pas, de toute façon ? Difficile de bien s'entendre avec ce cauchemar. Mais la fatigue et les hormones aidant, elle serait peut-être plus affable. Ou pire encore ?

Linus, Calliope et Zeno se rendirent à pieds jusqu'au Chaudron Baveur, à une dizaine de minutes de chez eux, traversèrent le mur de brique et se retrouvèrent sur la longue rue pavée du Chemin de Traverse. Pas question de se mélanger aux moldus pour ces Wallies de Dixton, quitte à vivre en appartement. S'il avait des enfants, il déménagerait à la campagne pour qu'ils puissent profiter de la nature, se disait Zeno en regardant les boutiques autour de lui. Ils arrivèrent à l'immeuble immaculé où vivaient sa demi-sœur et son mari. Zeno n'y avait encore jamais mis les pieds et fut surpris de voir à quel point un immeuble pouvait être luxueux, lui qui avait l'habitude des studios un peu décrépis de ses amis. Ce fut Felicity elle-même qui vint leur ouvrir, une théière dans la main. Elle accueillit Linus aussi chaleureusement que sa mère, mais fixa un moment Zeno avant de le saluer. Elle était peut-être seulement surprise de le voir là, après tout.

« Entrez, j'allais servir le thé. Oswald est au travail, mais j'ai une amie à la maison. Je crois que vous vous connaissez, Zeno. »

Zeno n'aima pas beaucoup son ton plein de sous-entendus. Il entra dans le salon et vit la fille blonde avant même de remarquer son neveu qui dormait dans un petit berceau blanc, comme un ange. Il n'était pas certain de la dernière fois qu'il avait vu Lily-Rose, mais ça remontait à quelques années. Deux, trois ? Il laissa ses parents le dépasser et la saluer, fixant le bébé endormi, exactement comme sur la photo. Mais quand ses parents vinrent le rejoindre autour du berceau, il fut bien obligé de lui faire face à son tour. Il était confus et voyait que Felicity s'en rendait bien compte, mais elle semblait trouver amusant de le voir se débrouiller. Elle n'avait jamais apprécié que Zeno se rapproche d'une de ses amies et devait imaginer que c'était grâce à elle qu'ils s'étaient finalement éloignés. Ce n'était pas vraiment faux. Zeno n'avait jamais compris pourquoi Lily-Rose la fréquentait, elle valait mieux que ça. Il s'approcha d'elle et tendit la main, ne sachant pas de quelle façon la saluer.

« Salut, ça fait longtemps. Hm. Qu'est-ce que tu deviens ? » demanda-t-il le plus sereinement possible, mais son ton lui sembla froid, même à lui.

Elle n'avait pas l'air d'avoir beaucoup changé. Mais les airs de Lily-Rose, Zeno savait qu'il ne fallait pas trop s'y fier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 237

Chocogrenouille
MessageSujet: Re: Here comes a regular • Lily-Rose   Jeu 12 Mar - 21:34

    Lily-Rose connaissait Felicity depuis plusieurs années, et bien entendu, elle s'obligeait à la cotoyer, régulièrement puisque bien entendu, la femme en question appartenait à sa Guilde. Oh, elle n'était pas si désagréable, elle préférait passer du temps avec Felicity plutôt qu'avec Solveig, mais elle n'était pas non plus une amie pour Lily-Rose. Elle était bien trop Walburies à son goût. Mais venir de temps à autre boire un thé chez elle ne constituait pas un effort trop important, bien entendu, il y avait toujours ce passage agaçant où les intérêts de la Guilde, son absence de fiancé et tout ces autres sujets fâcheux venaient sur le tapis, mais Lily-Rose réussissait à détourner la conversation assez rapidement, en général. Et c'était d'autant plus facile depuis que Felicity était enceinte. À peine né, elle aimait déjà cet enfant qui lui permettait aisément de passer à autre chose. Elle fut donc enjouée en recevant le faire-part de naissance. Pendant quelques minutes, Rose contempla la photo du nourrisson avec un sourire lointain. Elle ne se sentait absolument pas prête pour avoir un enfant, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être attendrie devant le visage attendrissant d'Angel.

    Lily-Rose avait prévenu dans la matinée qu'elle passerait donc voir le nouveau-né, après tout, c'était ce qu'elle se devait de faire, non ? Venir et s'extasier devant Angel tout en dégustant un thé, ce qui, en soit, n'était pas si terrible, loin de là. Et bien entendu, comme à chaque fois qu'elle allait voir Felicity chez elle, elle du laisser son chien chez elle. Chose qu'elle détestait faire, mais elle n'avait pas le choix. Après une dernière caresse, elle ferma la porte de chez elle et se dirigea vers son... amie ? C'était bien le rôle qu'elle était censée détenir. Retenant un soupir, Lily-Rose songea une fois de plus que sa propre hypocrisie la dégoûtait. Chassant ses pensées, elle sonna finalement chez Felicity qui ne tarda pas à lui ouvrir. S'en suivit des retrouvailles souriantes, polies, joyeuses même. Lily-Rose s'approcha du berceau et contempla l'enfant, sans avoir à feindre cet air si doux qu'il lui inspirait. Échangeant sur la beauté d'Angel avec Felicity, elle s'éloigna du berceau après quelques minutes, et accepta le thé qu'elle lui proposait. Tandis que son hôte préparait la boisson, elles continuèrent à converser, et Lily-Rose appris donc sans surprise que oui, cette accouchement l'avait épuisée et qu'elle avait du mal à s'en remettre, que non, avoir un enfant n'était pas de tout repos... Bref, quelques informations dont la jeune femme avait bien évidement déjà conscience.

    Elles furent interrompus par de nouveaux arrivants, et pas des moindre puisque la famille de Felicity venait d'arriver. Elle les salua un par un, enfin presque. De loin, elle aperçu Zeno qui s'approchait du berceau. Lily-Rose ignorait depuis quand ils ne s'étaient pas vus, tout comme elle ignorait si elle était ravie ou non de le revoir. C'était un sentiment étrange et dérangeant. Elle avait toujours apprécié le ''frère'' de Felicity, dont elle aurait aimé partagé entièrement la façon de fonctionner, mais au lieu de ça, elle s'était enfermée dans sa Guilde. Alors au fond, c'était peut-être de la honte qu'elle ressentit quand elle croisa son regard et qu'elle entendit la froideur de sa voix. « Pas grand chose, je travaille au ministère ! Et toi depuis ce temps, Zeno ? » répondit-elle sur le même ton, ignorant si cette conversation allait continuer, il n'avait pas vraiment l'air d'apprécier sa compagnie. Souriant à Felicity qui lui servit une tasse de thé, elle reposa son regard sur le jeune homme tout en cherchant un moyen de discuter plus tranquillement avec lui, si l'envie le prenait. Mais comment s'échapper d'ici, alors qu'ils étaient censés rester pour admirer Angel ?


Vous trouverez en moi de ces immenses abîmes, de ces vastes sentiments concentrés que les niais appellent des vices, mais vous ne me trouverez jamais ni lâche, ni ingrat. Enfin, je ne suis ni un pion, ni un fou, mais une tour, mon petit.
(c) Wild Heart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 99
Age : 25

Dragée surprise
MessageSujet: Re: Here comes a regular • Lily-Rose   Sam 28 Mar - 2:36

« Ah, oui ! Tu es une Langue de Plomb, non ? » dit-il, et sa voix semblait s'être un peu réchauffée.

Felicity l'avait mentionné au cours du repas de Noël, la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Elle l'avait dit en passant et Zeno ne l'avait pas questionnée, trop fier pour lui demander quoique ce soit, même de lui passer le sel. Mais il s'était dit que son métier correspondait bien à Lily-Rose, avec ses dehors distants, cette apparente indifférence qui avait toujours interloqué l'être spontané qu'il était, et cette habitude à jouer double-jeu. Zeno ne connaissait rien de ce métier, finalement, il n'en connaissait que la surface émergée. Ça lui allait bien, décidément, elle avait trouvé sa voie. Il ne pouvait pas en dire autant. Du moins, pas dans le sens qu'on donnait habituellement à cette expression, qui lui évoquait une stabilité qu'il ne désirait nullement.

La légère sécheresse dans la voix de Lily-Rose n'avait pas échappé à Zeno, mais il aurait été mal placé pour lui en tenir rigueur et, surtout, il venait de réaliser qu'il était sincèrement curieux de savoir quelle vie menait Lily-Rose depuis sa sortie de Poudlard. Ils n'étaient restés en contact que très peu de temps, finalement. Zeno s'était contenté des bribes de nouvelles lorsqu'il entendait Felicity mentionner qu'elles s'étaient vues pour une raison ou une autre, souvent avec un regard appuyé ou un ton un peu narquois à l'égard de Zeno, comme pour le narguer. C'était en tout cas ce qu'il pensait percevoir, mais peut-être était-il simplement jaloux. Ainsi, il savait que Lily-Rose était en bonne santé, qu'elle continuait de fréquenter des Wallies qu'elle lui avait confié ne pas apprécier particulièrement, et qu'elle avait apparemment oublié l'existence de Zeno. Il lui en avait voulu quelques temps et une part de cette rancœur subsistait malgré tout son bon sens. Lui aussi avait vécu sa vie, lui non plus n'avait pas beaucoup pensé à elle ces dernières années, mais ce qui l'agaçait sans doute plus qu'il ne voulait bien l'admettre, c'était qu'elle ait choisi de continuer à passer du temps avec sa sœur. D'un autre côté, il ne l'aurait peut-être jamais revue dans le cas contraire. Il ne savait plus s'il était heureux d'être là ou s'il aurait tout donné pour être ailleurs. Mais puisqu'il était là, autant éviter de subir le moment.

« Moi, hm, j'ai pas mal voyagé et... commença Zeno alors que Felicity s'installait à côté d'eux.
Et maintenant il vit aux crochets de ses parents et ne fait rien de ses journées, dit-elle avec un large sourire.
C'est pas vrai ! Tu sais très bien que je leur coûte rien ! » dit-il en s'emportant un peu trop fort, aussitôt sur la défensive.

Il lui lança un regard noir et jeta un œil vers le berceau autour duquel ses parents s’extasiaient encore. Ils n'avaient apparemment rien entendu de l'échange parce qu'Angel avait commencé à se réveiller et avait capté toute leur attention. Le nourrisson se mit à sangloter et Felicity se leva pour aller le chercher, jetant un regard en arrière.

« Bien joué, Zeno. Si tu veux être le bienvenu ici, évite de te comporter comme un des rustres avec qui tu aimes tant traîner, s'il-te-plaît.
Il se réveillait déjà ! Tu... »

Mais elle ne l'écoutait plus et il ne voulait pas provoquer de scène sous les yeux de l'enfant encore innocent. Le pauvre, il n'avait pas choisi ses parents. Secouant la tête, il se leva du canapé et fit deux grands pas en direction de l'entrée, avant de se retourner vers Lily-Rose.

« Écoute, j'aimerais bien discuter avec toi, mais je ne suis pas le bienvenu ici et j'ai aucune envie d'y rester. Tu... Tu peux m'écrire pour qu'on se voit un autre jour, si tu veux, » dit-il d'un ton hésitant, sans oser croiser son regard.

Ou alors tu te casses de cet appartement qui pue l'hypocrisie, comme tu veux. Mais elle n'oserait sans doute pas faire ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Here comes a regular • Lily-Rose   

Revenir en haut Aller en bas
 

Here comes a regular • Lily-Rose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Boite mails de Lily-Rose Donowho
» Les Pantins, euh Liens, de Lily-Rose ♥
» Lily-Rose Donowho
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» 01.01/30.L.Les enfants de la télé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Londres
 :: Chemin de Traverse :: Habitations
-
Sauter vers: