Partagez | 
 

 De nos erreurs peuvent arriver de belles choses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 40
Age : 24

Gnome au poivre
MessageSujet: De nos erreurs peuvent arriver de belles choses.    Mer 1 Avr - 16:56

Elle glisse sur sa langue la tête d'un gnome au poivre. Dans sa bouche, le bonbon ne cesse de rouler encore et encore, jusqu'à s'arrêter entre sa joue et ses dents où il accomplit finalement son destin bien triste de bonbon et fond lentement. Pauvre petit bonbon qui rêvait de connaître le monde, privait de ses yeux, il ne le pourra pas. Le reste de son corps tombe dans une main minuscule aux doigts si pointus qu'ils ressemblent à des aiguilles. Les fées gazouillent de joie devant les offrandes de la princesse. Mais peut-on encore la nommée ainsi ? A cet instant elle n'en avait que le titre, son jean troué et son t-shirt bien trop grand déclarant qu'elle était une « fucking unicorn » la faisait ressembler à une moldu sans le moindre style. « Merci mesdmoiselles. » Les fées se mirent à gazouiller de plus belle. Elle aimait la langue française, cela avait à leurs oreilles une musicalité troublante. Cela Victoria la savait fort bien et n'hésitait pas à en user jusqu'à usure pour rentrer dans leurs bonnes grâces. Elle pénétra dans le cercle de fée, prenant garde de ne pas écraser les champignons. Elle avait entendu qu'une fois quelqu'un avait eut le malheur de briser le cercle en posant son pied maladroit au mauvais endroit. En plus d'avoir perdu sa jambe, on raconte qu'il se serait retrouvé sur le chemin d'un troll affamé qui n'avait que des pommes pour son déjeuner. Faute d'elfe pour accompagner les fruits, il prit le pauvre bougre qui avait fâché les fées en guise de repas.

La ville avait un charme désordonné. Des panneaux allaient dans tous les sens, indiquant parfois des chemins tout à fait contradictoire, d'autres tout à fait étranges. Comme ce panneaux qui indiquer des toilettes, mais qui pointait en direction du ciel. Entre ses pieds coururent des rats bien trop excités. Elle poussa un petit cri et fit un bond en arrière pour tomber dans les bras d'un... troll. Figée par la terreur, elle ne fit rien, ne poussa pas le moindre cri. Le troll se contenta de la redresser et de continuer sa route, comme si rien n'était. Il marchait d'un pas lent et avec précaution, comme s'il faisait attention de ne frapper personne avec le tronc qui lui servait de gourdin. « Eh bien... » Ce n'était pas un troll terrestre. L'être venait sans aucun doute de cette ville pour être aussi... civilisée ! Elle reprit sa route, ne savant trop où posée son regard tellement cette ville était à la fois étrange et merveilleuse. C'était la première fois qu'elle s'y rendait. Elle avait fuit le château, comme bon nombres de la famille royal. La déclaration de guerre d'Arthur avait déplu à la Reine Éternelle. Elle avait décidé de faire passer cette colère sur toutes personnes qui rencontraient sa route. Victoria avait donc fait en sorte de ne pas la croiser.

Ses pas finirent par le mener au fameux marchés qui était sur toutes les lèvres. Certains disaient même qu'il allait détrôner le chemin de traverse. Il était une explosion de couleurs, d'odeurs, de sons. Chaque stand proposait de ravir les sens et émerveillait le cœur. Le regard brillant, elle allait d'un stand à l'autre. Ici l'un proposait de gros fruits aux couleurs vives, juste à côté un autre proposait des bijoux magiques dont les pierres semblaient habitaient pas les élément et puis il y avait ce stand avec ces créatures minuscules qui jouaient entre elles, indifférentes des regards fascinaient. Elle s'approcha d'un stand qui proposaient des armes blanches en tout genre. Connaisseuse, elle admira une rapière dont l'éclat attirait le regard. Sur le manche était gravée des runes anciennes. Elle regrettait de ne pas avoir de pouvoir magique et de ne pas être allée à Poudlard. Elle aurait aimée pouvoir étudier les runes.

Elle détacha son regard, elle n'aurait pas dû, parce qu'à cet instant elle croisa le sien. A cet instant, ces nombreux souvenirs affluèrent en elle. Cette amitié qu'elle avait cherché, mais qu'elle avait chérit par la suite. La découverte de Junko, des photos, des notes, la découverte de tout. Instinctivement elle recula d'un pas. Elle espérait qu'elle ne l'avait pas reconnu, mais elle le savait. Elle aussi savait qui elle était. Elle le voyait à la lueur qui brillait dans ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

De nos erreurs peuvent arriver de belles choses.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Les Limbes, ou, comme quoi, faire des erreurs peuvent engendrer de mauvaises surprises [PV]
» Toutes les belles choses ont une fin.
» être sensible aux belles choses n'est pas une faiblesse.
» TRES BELLES IMAGES
» Samuel "Sam" Fisher ♦ les amis peuvent être pire que les ennemis ♦
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Au-delà
 :: La Cité d'Ys :: Le marché
-
Sauter vers: