Partagez | 
 

 Chapitre 06 • Les dons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Chapitre 06 • Les dons   Dim 30 Nov - 19:01


Les dons

« Les sorciers peuvent posséder des dons spéciaux. »



Ici sont recensés tous les dons disponibles dans le monde de Dragon Teapot. Certains sont des dons innés que l'on a dés la naissance et d'autres demandes un apprentissage long et difficile. Tous les dons sont enregistrés auprès du Ministère de la magie et certains sont réglementés. Vous trouverez les registres ici.

Dons nécessitant un apprentissage.
Dons innés.

Nota Bene : Les places disponibles ne sont pas réglementées, mais il est mieux de prendre un don que vous utiliserez en rp régulièrement. Et puis si on a une invasion d'un don, nous prenons le droit de fermer temporairement l'accès à un don.

Pour aller plus loin :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: Chapitre 06 • Les dons   Dim 30 Nov - 19:01


Dons à apprendre

« Certaines choses demandent du travail »



« Legilimens »


La legilimencie est un vieil art de la magie qui demande un très grand entraînement et une beaucoup de discipline. Il permet de lire dans l'esprit des gens, autant les sorciers que les moldus ou les autres créatures. Pour comprendre clairement ce qu'un legilimens lit dans l'esprit de quelqu'un, il faut qu'il parle la langue dans laquelle le "lu" pense (et donc le plus souvent sa langue maternelle), si ce n'est pas le cas, le legilimens pourra voir des images qui peuvent l'aider à comprendre mais cela rend l'exercice plus difficile. La meilleure façon de lire dans un esprit est d'avoir un contact visuel direct les yeux dans les yeux, cela permet d'aller plus loin dans la lecture. Mais il faut savoir que les sorciers qui ont une maîtrise presque parfaite de la légilimancie sont capables de lire de façon superficielle les pensées des personnes les entourant sans contact visuel direct. Les meilleurs sorciers dans cette activité sont capable de modifier ou d'effacer partiemment des souvenirs. Mal maîtrisé, il demande l'utilisation du sortilège "Legilimens", une fois parfaitement maîtrisé, le sortilège informulé suffit. Pour pénétrer vraiment dans l'esprit de quelqu'un, la baguette magique est nécessaire.

La legilimancie est obligatoirement recensée et est soumise à une réglementation stricte. Souvent les gens maîtrisant cet art ont une maîtrise légère de l'occlumancie, ils peuvent bloquer l'entrée d'un occlumens débutant. La réglementation est stricte, il est interdit d'utiliser la legilimancie à des fins personnels ou de tortures et il est interdit de modifier des souvenirs. Les seuls usages permis sont dans un cadre médical et contrôlé ainsi que les aurors et les membres de la police magique dans des cas spécifiés et après en avoir fait une demande officielle.  


« Occlumens »


L'occlumancie est née suite à l'apparition de la legilimancie. Il faut avoir une discipline de fer pour réussir à maîtriser cet art. Il permet quand il est bien maîtrisé de fermer son esprit à tous les essais de pénétration de l'esprit. Il ne nécessite pas de baguette magique, c'est plus un entraînement intensif pour fermer complètement son esprit. Il faut être capable de compartimenter et de mettre ses sentiments en veille pour pouvoir garder son esprit fermé. Les meilleurs des occlumens sont capable de ne montrer que ce qu'ils veulent montrer lorsqu'un legilimens pénètre leur esprit. Ils peuvent "modifier" légèrement leurs souvenirs pour que ceux qui essaient de pénétrer leur esprit croient qu'ils ont pu lire correctement les données rechercher. Les occlumens moins doués sont juste capable de fermer leur esprit en empêchant toutes personnes d'y pénétrer.

L'occlumancie était une méthode de défense n'est sujette à aucune réglementation. Les meilleurs des occlumens sont parfois capable de retourner la legilimancie contre celui qui essaie de lire leur esprit quand celui-ci est débutant. Les occlumens ont l'obligation de se recenser.  


« Animagus »


Un animagus est une personne ayant la capacité de se transformer en animal. Il ne peut se transformer qu'en un seul animal et il ne peut pas le choisir. C'est un apprentissage long et parfois douloureux. On ne découvre l'animal en lequel on se transforme qu'une fois l'apprentissage terminé et qu'on se transforme enfin. Le sorcier prendra la forme de son animal profond, celui qui lui correspond le mieux. Apprendre à devenir animagus est long, cela prend au minimum 1 an et demi avec un entraînement intensif (tous les jours), 3 ans avec un entraînement plus léger (trois à quatre fois par semaine). L'animal porte toujours un signe distinctif propre à la personne qui se transforme.

Les animagus ont l'obligation de se recenser auprès du Ministère en annonçant qui fut leur formateur et puis en quel animal il se transforme et quelle est sa particularité qui permettra de le reconnaître.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: Chapitre 06 • Les dons   Dim 30 Nov - 19:02


Dons innés

« Certaines choses sont un don héréditaire. »



« Métamorphage »


C'est un don qui se déclare le plus souvent dés la naissance ou en très bas âge. C'est la capacité de changer son apparence physique. Les enfants très jeunes sont capables de changer facilement leurs couleurs de cheveux et puis la forme d'un élément de leur visage. Puis en grandissant, ils deviennent de plus en plus doués dans les transformations. Il y a plusieurs niveaux de métamorphage dans le monde. Les moins doués sont capables de changer leurs cheveux, un peu leur visage et puis quelques éléments de leur corps. Les plus doués sont capables de changer entièrement d'apparence. La seule chose qu'il est impossible de modifier est sa taille et puis le poids est un élément difficile à changer également, on ne peut que légèrement le modifier. Les meilleurs des métamorphages sont souvent recrutés par le bureau des aurors.

Les métamorphages sont tous recensés dés que leur don se déclare. Aucune réglementation n'existe sur les métamorphages, mais les familles en contenant son surveillées pour le recensement.  


« Voyant »


La divination est également un don inné, mais celui-ci au contraire de presque tous les autres dons, il est quasiment impossible de le maîtriser totalement. Les visions peuvent apparaître à n'importe quel moment et sur n'importe quel sujet. Le plus souvent, la voix du voyant est légèrement transformée, ses yeux deviennent très noirs ou très blancs et il ne se souvient pas de ce qu'il a dit, c'est un peu comme une absence. La plus grande partie des visions sont enregistrées et rangées dans les sous-sols du Ministère dans le département des Mystères. Malgré tout, il y en a certaines qui échappent au contrôle du Ministère et qui restent secrètes et inconnues de tous. Les personnes ayant ce don sont souvent mises un peu de côté par la société qui ne les comprend pas et les prend pour des originaux.

Le Ministère essaie de recenser tous les voyants, mais cela n'est pas toujours facile car certains n'ont jamais de vision en présence de tiers. De plus, le Ministère tente de recenser le plus de prophéties possible en retrouvant les personnes ayant été témoins et confisquant une copie de leur souvenir.   


« Sopzyzo»


Sopsyzo signifie "la sagesse de l'âme animale", ce nom vient du grec ancien. Celui qui possède ce don a la capacité de comprendre et se faire comprendre des animaux, enfin d'un animal dans la plupart des cas. Ce don se dévoile assez tôt, souvent chez les enfants en bas âge. C'est quelque chose d'inné et l'enfant n'a souvent pas conscience de parler différemment. La première apparition de ce don se fait souvent avec un animal domestique. De base, il n'est possible de ne parler qu'à un seul type d'animal. Par exemple, le sopsyzo commençant à parler à un chat ne pourra communiquer qu'avec les chats. À force d'entraînement, il est possible de développer ce don et donc de pouvoir communiquer avec plus d'un animal, mais cela reste difficile et les sorciers possédant ce don ne pourront améliorer ce don qu'en communiquant avec des animals du même groupe que leur premier. Pour reprendre l'exemple du chat, le sopsyzo pourra apprendre à communiquer avec les lynx ou les panthères. Il y a une légende qui raconte que les premiers sopsyzos de la grèce antique était capable d'apprendre à parler à tous les types d'animaux suite à un apprentissage avec un maître qui en était capable. Malheureusement ceux-là ont tous été décimés par un grand roi qui décida que ceci était trop de pouvoir. Plus personne n'en est donc capable.

Les sopsyzos sont également recensé par le Ministère de la magie et les familles connues pour ce don sont surveillées de loin afin que personne n'essaie de garder cela secret.  


« Medium »


Les mediums sont capable de parler avec les morts - enfin, quand les morts acceptent de leur parler. Ce don est le premier, et peut-être le seul référencé à ce jour, qui touche également les moldus. Cependant, bien rares sont ceux qui le prennent pour un don, car les médiums sont souvent regardés de travers, avec peur. Voir et parler aux fantômes est normal dans le monde sorcier, mais pouvoir parler aux esprits bloqués entre les deux mondes mais n'ayant pas d'existence visible, quelle étrangeté ! D'ailleurs, le fait d'être médium n'est même pas naturel. Cet étrange don est apparu à la suite d'expérimentations scientifiques sur la magie ayant échoué. Les premiers médiums étaient donc des cobayes de ces expériences, ce qui accentue encore plus le malaise qui entoure ce sujet-là. Le médium doit perpétuellement se méfier des fantômes. Si certains vont venir à lui pour lui demander la paix afin de passer dans l'autre monde, d'autres pourraient tenter de lui faire des farces, qu'elles soient stupides ... Ou mortelles.

Le Ministère essaie de recenser les personnes ayant ce don, même si souvent les sorciers essaient de le cacher. Les médiums ne viennent que de Grande-Bretagne vu que les expériences ont été menée dans cette région. Le Ministère essaie également de recenser les moldus possédant ce don afin de les protéger autant que possible, mais il est parfois difficile de différencier les vrais médiums des faux.


« Anthopsyché »


Ce mot vient du grec ancien et est un mélange entre anth qui signifie les fleurs et psych qui veut dire âme ou esprit, anthopsyché peut donc être traduit par l'esprit des fleurs. Ce don permet de contrôler en partie les plantes. Le possesseur de ce don inné est capable de faire pousser plus rapidement les plantes et les fleurs, mais peut aussi les faire par exemple attaquer une autre personne ou les faire protéger un endroit (principalement avec les plantes grimpantes, certains arbres aux longues branches et à certaines plantes magiques dangereuses). Faire pousser ou faire revivre une plante est quelque chose de facile pour eux, quelque chose d'inné et qui ne demande que très peu d'entraînement. Par contre pour pousser les plantes à l'attaque, il faut s'entraîner très dur pour y parvenir. Les gens possédant ce don se sentent en général très à l'aise parmi les plantes et aiment s'en occuper et les faire pousser avec leur don ou de manière naturelle.

L'anthopsychisme est soumis à une réglementation assez strice. Il est interdit d'attaquer des gens avec des plantes sauf pour se protéger. Et puis il est possible de gérer les plantes pour les faire garder un endroit, mais plus comme un système d'alarme supplémentaire, les plantes ne doivent en aucun cas blesser de manière trop importante les intrus. Les personnes ayant ce don sont répertoriées dans un fichier du Ministère et toutes les personnes travaillant avec les plantes sont testées.


« Muevipittura »


Renaissance. C'est un don inné qui a été découvert durant cette période où l'art était roi. C'est le peintre Michel Angelo qui l'a découvert, le possédant lui-même. Il a été découvert un peu par hasard alors qu'il avait 18 ans. La peinture en mouvement a tout de suite rencontré un vif succès dans le monde sorcier. C'est un don relativement rare et très recherché. Pour rendre les peintures "vivantes", ce don est absolument indispensable. On peut faire bouger les peintures grâce à des potions mélangées à la peinture, mais pour rendre les personnes peintes vivantes et leur permettre de parler et se déplacer entre les tableaux, il faut un Muevipittura. La majorité du temps, ces personnes sont dotées d'un grand sens artistique.

Ce don n'est soumis à aucune réglementation, mais est répertorié comme tous les dons. Ils travaillent le plus souvent sur commande et se sont des personnes très demandées et qui jouissent d'une grande renommée ainsi qu'une fortune non négligeable.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Chapitre 06 • Les dons   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chapitre 06 • Les dons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Appel aux dons sauvetage canichous Refuge de Fontorbe
» Chapitre 5: La guerre est une horreur [Event]
» ─ Demande de dons particuliers.
» Chapitre 1 : L'arrivée .
» Histoire de l'économie mondiale, chapitre 1
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Administration
 :: Les Premiers Pas :: Univers
-
Sauter vers: