Partagez | 
 

 Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ecrits : 108
Age : 24

MessageSujet: Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.    Mar 2 Déc - 13:50


Daenerys Potter

« Ne jamais oublier de lire les petits caractères d'un contrat. »



Age 26 ans
Race Sorcière, sang-pur


Métier Mafieuse, destinée à diriger la mafia en Grande-Bretagne
Habitation Une petite maison dans une prairie perdue en Irlande, coupée de tout.
Divers Elle a un bulldog anglais nommait Merlin, elle l'emmène partout avec elle et aime l'habiller.

Damoiselle Gaea

Comment as-tu rejoint le forum? Je suis co-fonda
Veux-tu un lien avec un p.v.? Avec Sirius Black
Est-ce un double compte ? Lily Potter
Avatar Gemma Arterton
Un dernier mot ? Nananère je vais finir avant toi James 8)
Copyright ϟ SWAN

« Discussions autour d'un thé »

Peux-tu nous raconter quelques anecdotes sur toi ?

Je suis une femme du monde. Sourire de circonstance, maîtrise des règles de la société et tout particulièrement de ses vices. Je sais qu’en tant que sang-pur certains me considèrent comme supérieur et j’agis ainsi. On me dit froide, cruelle, méprisante, mais aussi digne, toujours prête à mettre en avant son devoir. C’était vrai à une époque, mais plus maintenant, mais bien rares sont ceux qui le savent. J’aime donner cette image de la femme de la noblesse sortie d’une autre époque, je vais même jusqu'à en changer mon vocabulaire pour les déstabiliser, c’est d’un risible.

Je suis double. Elle s’appelle Zelena et sa ma sœur jumelle. Si l'âme existe, alors la notre est divisée en deux. Nous partageons les même pensées, les même goûts, la même manière de vivre et pourtant peu à peu on s'est retrouvées éloignées. Moi partant dans la direction de l'obscurité et elle de la lumière. Nous sommes un tout. Nous sommes unies. Nous ne somme qu'une. Nous n'étions qu'une.

Je suis Rumpelstiltskin. Utiliser les gens ? J’ai ça dans le sang. Dans ma famille on est mafieux de père en fils. Enfin dans mon cas de mère en fille. Mon grand-père veut que je reprenne les rennes de la mafia installée en Grande-Bretagne après ma mère. J’ai donc été éduquée dans cette perspective : manipuler les désirs des autres et obtenir ce qu’on veut d’eux. J’ai commencé à Poudlard, faisant signer des contrats magiques à des élèves. En échange d’informations utiles, d’objets désirés ou je ne sais quoi, ils me devaient un service un jour ou l’autre. Malheureusement pour eux, le jour où cela arrive, il regrette de ne pas avoir lu les petites lignes du contrat.

Je suis une tante géniale. Je ne suis que la cousine de James, mais je me considère comme sa grande-sœur, après tout je suis plus âgée de quelques mois ! Tout naturellement, ses enfants m’ont donc considérée comme leur tante et même si je grince des dents quand ils me donnent du tatie, je les adore et ils m’adorent. Ensemble on passe notre temps à comploter, je peux leur offrir des tas de cadeaux hyper bruyants et leur faire manger plein de glaces et de bonbons et quand ils sont fatigués et grognons je les ramène chez leurs parents. Pas très responsable ? Probablement, mais cela importe peu tant que je reste super tatie.

Que penses-tu des guildes ? En as-tu rejoint une ?

Je n'ai pas de suite eut la pensée de rejoindre une guilde. J'étais bien trop préoccupée par mon nouveau métier. Etre mafieuse suppose beaucoup de travail, être la futur dirigeante, encore plus. A ma sortie de Poudlard, j'ai donc été bien trop occupée à apprendre mon nouveau métier, à faire mes preuves, à prouver que j'étais digne du rôle que j'allais plus tard remplir. C'est Sirius qui m'en a parlé, ce n'est pas un secret d'être un membre d'une guilde et je m'en moqua gentiment de lui. Pourtant je l'ai suivis à une réunion, par curiosité, je me suis dis que je pourrais trouver un marché grâce à cette guilde. Je me suis retrouvée embrigadée par cette guilde. Aider les autres, les intégrer, j'aime bien cela. Je considère tout être comme mon égale, mais cela ne m'empêche pas de les mépriser. Considérer le monde comme mon égale suppose que j'attends d'eux une attitude égale à la mienne et bien souvent je suis déçue.

Bien entendu, je suis fort intéressée par les autres guildes. Elles sont un marché florissant et toutes sont prêtes à travailler avec la mafia. Après tout, tout le monde a une part d'ombre en soit et n'hésite pas à l'utiliser pour ses propres intérêts. Je n'ai aucun regret d'agir comme une traître. Les affaires avant tout. Et puis je n'ai aucun intérêt dans leur conflit, si ce n'est financié. Peut-être est-ce pour cette raison que l'on ne me fait pas vraiment confiance. Je suis de ces membres qui sont utiles, mais qu'on préfère mettre à l'écart.

Que penses-tu de l'intégration des autres races dans le monde magique ? Et des cracmols et des moldus ?

J'avoue avec quelques difficultés avec l'intégration des autres races dans le monde magique, excepté pour les moldus. Explication. S'ils sont intégrés, ils risquent d'avoir moins besoin de nos services. Ce qui est fort embêtant. Les moldus par contre, bien que l'on traite avec eux, nous offriraient un nouveau marché tout à fait intéressant. Politiquement, l'intégration des créatures magiques risquent de créer des bouleversements sans précédent et en particulier économique et sociaux qui pourraient mettre à mal ma situation sociale. Ce qui me dérangerait. Personnellement, je pense néanmoins et malgré tout cela qu'ils mériteraient d'être intégrés, après tout certains d'entre eux savent bien mieux se comporter que des sorciers soit disant pur souche ! C'est pour dire.

Que ferais-tu si tu rencontrais un troll des montagnes sur ton chemin ?

Un sortilège suffisant peut transformer un troll en très bon garde du corps. Je ne connais pas ce sort malheureusement, tout dépendra donc si je suis sous Daenerys ou Erys. Dans le premier cas, je serais probablement pas seule et enverrai donc quelqu'un à ma place. Une lady ne combat pas. Si je suis Erys je fonce tête baissée, probablement dans cet étrange désir de goûter encore une fois à cette idée que je pourrais mourir à tout moment. Je ne sais pas si je fuirais si je sentais la mort arriver, seul le moment venu me le dira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 108
Age : 24

MessageSujet: Re: Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.    Mar 2 Déc - 13:51


Histoire

« Nous étions je, nous sommes devenus nous. »
Elle se saisit doucement de l'article qu'elle a déchiré et le colle dans son journal. Ses lèvres sont si fines qu'elles disparaissent presque. Sa main tremble tendit qu'elle jette le sort de glu éternelle avant d'apposer l'article. « Ma chérie, tu sais bien. » Elle lève le regard. Son reflet parfait. « Je sais bien oui. » Elle se met à frapper de colère la photo, une fois, deux fois, trois fois. D'une main lasse, sa sœur congédie l'elfe de maison. « Dae. » « Zeli. » Elle lève un regard furieux vers la dénommée Zeli, mais se radoucit face au regard amusé de sa sœur. Cette dernière se saisit avec douceur du journal et le tire vers elle. « Mariage catastrophique. Quand les spectres s'en mêlent. » Un sourire narquois se fige sur les lèvres de la demoiselle. « Toujours à faire » « Les gros titre, je sais. Mais d'habitude c'est. » « Moi qui les fais. Pourtant, je pense que tu » « Mérites d'êtres plus célèbre ? Mais je le suis chère sœur. » « A ta façon comme d'habitude. » Ce petit échange qui effraie plus d'un a pourtant cet étrange effet de l'apaiser. Ce mariage n'était qu'une lamentable erreur, mais elle n'est pas que ça.

Les hurlements injurieux résonnèrent à travers les murs du Vatican. Des regards effarouchés se tournèrent vers la créature infernales qui a osé blasphémer ainsi, mais elle se contenta d'être entraîné par le père Alejandro dans la fraîcheur des murs. « Stupide, incapable, méprisable Potter. Il me le paiera pour ne pas être présent. » Les quelques visiteurs qui la croisèrent lui jetèrent des petits regards inquiets, incultes du latin, ils se demandèrent si elle n'était pas possédée, mais Francesca ne l'est point. Elle ne faisait que perdre les eaux. Sa mama avait tenu à ce que les nouveaux nés ait la bénédiction du Dieu. Chose étrange pour une famille de sangs-purs, mais ils étaient avant tout une famille de mafieux, se mêlant étroitement aux moldus sans pour autant souiller leur sang.

Sans la moindre hésitation, le père l'emmena dans un petit couvent au sein du Vatican. Si quelqu'un pouvait faire accoucher Francesca, c'était bien l'une de ces femmes. Ce fut loin de sa famille, loin de son mari, dans les hurlements, le sang et les prières qu'elle accoucha de deux petites filles qui se ressemblèrent, chacune étant le parfait le reflet de l'autre. Ses filles étaient nées et elles avaient eut le malheur de naître de sexe féminin. Francesca éprouva une contradiction étrange dans son cœur de mère, elle était fière, mais déçue. Elle aurait préféré des garçons. Au cours des années qui suivirent, Francesca tenta plusieurs fois d'avoir un héritier mâle. Un garçon qui pourrait diriger la mafia à son tour en Grande-Bretagne, mais elle après trois fausses couches, elle ne fit que donner naissance à un enfant atteint d'une maladie vasculaire qui perdit la vie à l'âge de trois ans malgré les nombreux remèdes que l'on tenta de mettre au point pour lui sauver la vie. La grande faucheuse fut impitoyable et emporta avec l'âme du petit garçon, l'innocence et la liberté des deux petites filles.

Jusqu'à l'âge de six ans les jumelles avaient une éducation tout ce qu'on pouvait de plus normal pour des sangs-purs. Elles apprenaient auprès de précepteurs la lecture, l'écriture, l'histoire et les fondements de la magie. En tant que demoiselle, une jeune femme était chargée de leur apprendre à se comporter en société. Bien que jeune convenait peu à la harpie qui s'occupait d'elle et qui menaçait de les dévorer si elles ne se comportaient pas comme elles le devaient. Ce qui arrivaient souvent. Comme tous les enfants elles étaient turbulentes et préféraient jouer que d'être assise sur une chaise ou bien apprendre les nombreuses manières de faire une révérences. Le seul point qui pourraient être jugé comme particulier dans leur éducation c'est leurs nombreux voyages dans leur famille italienne. Rome, Venise, Vérone, la Sicile étaient leurs destinations. Elles y apprirent la langue, le dialecte, les manières, mais aussi la religion et les traditions. La mort de leur frère bouleversa tout, accoucher de nouveau mettrait en danger la vie de Francesca et ne pourrait assurer la survie d'un probable nourrisson. Les filles allaient devoir devenir les héritières tant attendues.

Le mariage de Francesca avec Josh Potter n'était pas un mariage d'amour, mais bel et bien un mariage d’intérêt entre les deux familles. Pour les Potter, ils ne voulaient pas que l'héritage familiale soit divisé entre les frères et pour les Rossini, ils avaient besoin d'une alliance pour pouvoir s'installer en Grande-Bretagne là où encore aucune famille mafieuse du monde magique n'avait eut l'idée de s'installer. Le pays étant hermétique à leurs nombreuses tentatives à cause de la Reine Eternelle. Ils ne pouvaient donc se permettre de perdre cette nouvelle filiale simplement parce qu'un héritier mâle n'avait pas daigné de survivre. Il fut donc décider d'élever les jumelles pour qu'elles soient de dignes héritières.

On s'assura de les préserver de la violence des affaires le plus longtemps possible et ce n'est qu'une fois adulte qu'elles découvrirent le côté sombre de la mafia. Dans leur enfance, on se mit à leur apprendre l'art de la manipulation, d'user de leurs charmes féminins et bien entendu le sens des affaires. La mafia n'a pas de but noble, ils n'ont qu'un désir, prospérer et s’enrichir, mais cela passe néanmoins par des causes qui pourraient être jugées comme bienfaitrices. (Bien que cette notion ne soit pas toujours en accord avec ce que pense le plus grand nombre.) Tel que la protection de ceux qui étaient à leur service ou bien la demandait. Elles furent donc éduquées dans l'idée que les êtres étaient égaux et ne devaient jamais repousser quelqu'un sous prétexte qu'il était différent, un client et un client.

Leurs leçons évoluaient avec l'âge. On tenait à préserver leur âme d'enfant, mais les demoiselles apprirent bien rapidement par elles-mêmes, l'adolescence venant, on voyait en elles que des enfants, alors qu'à leurs yeux elles étaient adultes. Et bien souvent elles ont fait des choix qu'elles regrettèrent par la suite. Mais cela n'arriva qu'à partir de leur quatorzième année. Avant, elles vécurent bien d'autres aventures, tel que l'instant de la répartition dont elles connaissaient le moindre secret après avoir soudoyer l'elfe de maison. La première chose qu'elles firent ne fut non pas d'annoncer à leurs parents qu'elles étaient à Serpentard, mais d'envoyer une longue lettre terrifiante à leur cousin James lui racontant qu'elles étaient en train d'agonir, que la répartition avaient faillit avoir raison d'elle et que s'il ne faisait pas un commando spécial répartition poudlarienne il ne pourrait jamais être accepté à Poudlard.

Les demoiselles n'étaient pas populaires, elles n'avaient pas vraiment d'amis à vrai dire, préférant rester dans leur coin, jugeant qu'elles se suffisaient à elles-mêmes. Elles préféraient médire sur les autres, les critiquer et rependre des rumeurs sur les gens qu'elles n'appréciaient pas. Il y avait bien quelques personnes qui surent s'attirer leur amitié, mais ces derniers étaient fort rares. Elles étaient exigeantes sur leurs relations. Elles auraient probablement dû le rester, mais alors qu'elles entraient en quatrième année, elles virent les premiers couples se formaient. Étonnées et frustrées de ne pas avoir de petits amis, elles se mirent en tête d'en avoir à leur tour. Ce qui ne fut pas une tâche aisée et le plus souvent humiliante. Elles tentaient d'user de leurs charmes, mais étaient maladroites et quelques peu vulgaires. Quand les moqueries se mirent à fuser elles préférèrent se renfermer sur elles-mêmes. Et puis le je devint nous.

Zelena s'était trouvé un petit ami. Pourquoi elle et pas Daenerys ? Plus tard elles apprirent que c'était le destin, le rustre voulait à tout prix sortir avec l'une des deux. Il choisit donc la première qu'il rencontra. Pour la première fois elles avaient quelques chose qui les différencier et ce n'était pas bien difficile, Zelena était toujours accroché au bras de ce garçon tendit que Dae est bien, était seule. Elle se retrouva à s'éloigner de sa sœur, ce fut une période sombre pour l'une et l'autre. Zelena eut des actes qu'elle regretta par la suite. Daenerys se mit à s'ennuyer. Rien de pire qu'une enfant capricieuse qui s'ennuie. Ce fut lors de cette période qu'elle commença à faire les contrats. Toujours sous une apparence différente, toujours attendant quelques choses en échange des différents services. Les élèves restaient fort discrets, mais rapidement cela se su et les professeurs cherchèrent qui auraient pu être cette personne, mais sous le couvert de la respectabilité Daenerys ne fit rien.

Daenerys n'était pas le genre de femme à croire qu'un homme pouvait être quelqu'un de digne. Elle se jugeait supérieur à eux si ce n'est les hommes de sa famille. A vrai dire elle méprisait bon nombre de personnes, mais les traitait en apparence toujours avec un certains respects quand elle savait qu'elle pouvait obtenir d'eux quelque chose. Jusqu'à ce qu'elle fit la rencontre de Sirius, Daenerys ne pouvait affirmer sincèrement avoir d'amis. Elle avait des relations, mais des amis. Elle le connaissait par les propos de James, après tout il était le meilleur ami de son cousin. Cependant ce ne fut que lorsqu'il quitta sa famille pour vivre chez James qu'elle pu enfin faire véritablement sa connaissance. Délaissée par sa jumelle qui vivait une idylle parfaite, elle avait donc une forte tendance à traîner chez James pour se plaindre la plupart du temps tout en s'empiffrant de gâteaux et le critiquer sur sa manière de séduire cette Evans. Il était agaçant, avait tendance à l'imiter, dès qu'elle avait une occasion de le critiquer, elle le faisait.

Pourtant elle se retrouva changer, toujours méprisante, mais peut-être plus... ouverte. Les gens se mirent à l'apprécier. Elle trouva elle aussi un petit-ami et retrouva sa jumelle. Ses différentes relations amoureuses étaient toujours une catastrophes et étrangement Sirius était toujours pour quelque chose dans la rupture, pourtant il était le premier auprès du qui elle allait se plaindre. Peu à peu, il devint comme un confident, un ami, bien que jamais elle n'émis une telle affirmation, assurant qu'elle venait juste voir son cousin James.

Le je était devenu nous. Le nous devint comédie à son tour. Il a suffit qu'un garçon un peu trop stupide se mette en tête de sortir avec les deux jumelles en même temps et jette le discrédit sur l'une des deux pour protéger sa propre réputation. Elle souffrit surtout que Zelena ne prit pas sa défense. Elle était amoureuse l'idiote. A leur sortie de Poudlard, cette dernière bien trop occupée à vivre une histoire normale, ne se vit pas la place d'héritière dérober par sa sœur. Daenerys se mit en avant, travailla au sein même de la mafia et dû apprendre à accepter que parfois l'usage de la magie noir était une nécessité. Quand Zelena prit conscience qu'on attendait plus rien d'elle, il était trop tard, Daenerys serait l'héritière. Elles s'éloignèrent un peu plus. Ni l'une ni l'autre n'avait été particulièrement douée à Poudlard, pourtant les deux arrivèrent à acquérir une réputation et un nom dans le monde magique à leur manière. Elles se mirent à mener deux vies totalement opposées, l'une dans la lumière, l'autre dans l'ombre. Les quelques fois où elles se rencontrent ce n'est que pour jouer la comédie, faisant semblant d'avoir toujours leurs bonnes vieilles relations, mais la réalité c'est qu'elles se contente de souffrir l'une et l'autre de la séparation.

Être séparée de sa sœur fut quelque chose d'étrange pour la jeune femme. Elle eut quelques relations d'amour, sans vraiment y croire. Sa famille attendait d'elle qu'elle épouse un sang-pur, qu'ils auraient choisit de préférence. Elle n'avait donc aucune attache dans ses relations. Travaillant, agissant comme on attendait d'elle et rien de plus. Finalement le couperet tomba, on lui trouva un fiancé. Elle ne l'aimait pas particulièrement, mais elle l'appréciait, c'était déjà ça. Sauf qu'elle ne s'est pas marié. Une horde de spectre déferla sur la cérémonie. De nouveau Sirius en était pour quelque chose. Bien entendu pour le fiancé en question hors de question de rester avec elle. Il la quitta. Purement et simplement. Doublement humiliée, la demoiselle perdit comme l'esprit. Au point qu'elle se mit à mener une double vie. Elle est Daenerys, la sang-pur parfaite et puis Erys, la sorcière délurée, qui fait tout ce qui est interdit, qui a les cheveux roses et qui vit sa vie tout simplement. Ou qui meurt. Qui met sa vie inutilement en danger. Avez-vous déjà sauter d'un immeuble ? Elle oui. Simplement pour voir jusqu'où la magie était prête à la sauver. Rares sont ceux qui sont au courant de sa vie sous l’identité d'Erys. Elle prend peu à peu le pas sur Danaerys, la sorcière digne et parfaite. Il est de plus en plus dur pour elle de retourner à ses obligations, ses règles et ses devoirs.

Après tout qu'est-ce que tout cela lui a apporté ? Une sœur qu'elle a perdu, l'humiliation, la solitude... Elle n'a guère que les contrats qui l'amusent encore. Sa vie qui pourraient être jugée comme fantastique par bien des gens ne lui plaît pas. Elle passe sa vie entre les soirées mondaines et son travail. Elle est blasée et à perdu son émerveillement d'autrefois. Elle vit parce qu'il faut bien vivre. Mais ça, personne ne le sait, un simple sourire et les doutes s'envolent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ecrits : 358

Maître du jeu
MessageSujet: Re: Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.    Dim 7 Déc - 0:05

Félicitation ! Te voilà donc validée, n'oublie pas de te rendre dans les listings afin de recenser ton personnage dans les différents sujets !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dragonteapot.harrypotterrpg.fr

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.    

Revenir en haut Aller en bas
 

Daenerys Potter • Chaque histoire a plusieurs vérité.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» To Touch, histoire à plusieurs chapitres
» Lily Potter • Chaque jour est une nouvelle aventure.
» A chaque histoire, il faut des personnages ! \o/
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Chaque Histoire A Sa Plume
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dragon Teapot  :: 
Gestion du personnage
 :: Fiche de présentation :: Fiches Validées
-
Sauter vers: